APR À MBACKÉ / Le monde rural fait de graves révélations sur la dernière présidentielle et s'écarte des leaders officiels.


L'Apr de Mbacké, dans sa version "monde rural" a décidé de faire cavalier isolé du reste du groupe pour ne plus avoir à être oubliée. Sous la houlette de El Hadj Wade et de Moustapha Diop, une rencontre avec la presse a été organisée ce lundi pour installer la scission et asséner une série de vérités. Clairement mécontents, les initiateurs de cette nouvelle structure ont tenu à dénoncer l'oubli dont ils sont victimes et accusent leurs camarades leaders des communes de Touba et de Mbacké. 

Pour El Hadj Wade, sans le monde rural, l'Apr n'est qu'une coquille vide qui ne résume ses actions qu'à verser dans un bavardage inutile.  "Lors de la dernière élection, le monde rural a  dominé l'opposition de plus de 15.000 voix. Et pourtant, jamais un responsable ou même le Président n'a pensé effectuer le déplacement ici ne serait-ce que pour presenter des condoléances. Beaucoup d'entre nos parents  ont déjà quitté ce bas-monde. Même quand le parti envoie quelque chose pour les militants, nous ne recevons rien. Tout se partage entre les communes de Touba et Mbacké." 
El Hadj Wade de faire une autre révélation : "Si nous avons perdu la dernière élection, c'est parce que l'argent pour la campagne et pour payer nos mandataires ne nous est jamais parvenu".

La même trompette sera aussi embouchée par Moustapha  Diop, son camarade de Taïf : "toutes les élections qui ont été remportées par le Président Macky Sall l'ont été du fait des populations  du monde rural. Nous ne pouvons plus défendre des leaders qui sont entre  Mbacké et Touba et qui ne nous sont d'aucune utilité. Nous ne les voyons qu'en période électorale. Il suffit qu'on reparle de joutes électorales pour qu'ils réapparaissent. Mis à  part le poids électoral de ce monde rural là, l'Apr n'a rien de consistant dans le reste du département."
Lundi 10 Août 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :