ALIOUNE SARR À TOUBA - Le ministre du commerce donne des assurances quant à l'écoulement sur le marché de l'huile d'arachide locale


À la tête d'une forte délégation, le ministre Alioune Sarr a été reçu, vendredi,  par le Khalife Général des Mourides au terme d'une visite de l'essentiel des unités de production d'huile d'arachide disponibles dans Touba, à l'invitation de Sokhna Mame Khary Mbacké et sous la directive, a-t-il notamment précisé,  du Premier ministre et du président de la République. 
Un moment mis à profit par le ministre du commerce pour recueillir des prières de Serigne Mountakha Mbacké au profit du Président Macky Sall et de ses programmes de développement.

L'autre fait majeur de son périple a été cette rencontre en grande pompe avec  les huiliers du Rasiaat ( Regroupement des Acteurs du Secteur Industriel Agro-alimentaire de Touba). Une occasion saisie pour réitérer la décision du gouvernement de faciliter l'écoulement de l'huile d'arachide locale sur le marché. Ainsi, il rappelle avoir déjà recommandé aux Services du commerce intérieur de veiller à ce que, pour les formats bouteille à capacité comprise entre 250 millilitres et 5 litres,  que ne soit vendue que l'huile d'arachide. Une annonce qui a, une nouvelle fois, beaucoup fait plaisir aux huiliers et commerçants présents à la rencontre. Il s'estimera confiant quant à la réussite de la plateforme Sonacos-Rasiaat paraphée le 13 mars 2018 du fait que les huiliers sont en mesure de produire 4000 tonnes d'huile par mois.

Le ministre Alioune Sarr de rappeler que le président de la République avait dit, lors de son périple dans le Saloum, qu'il avait instruit son gouvernement de faire du succès de la commercialisation de l'arachide une priorité. Cela procède, dira-t-il, de la volonté du Chef de l'État d'aider le secteur privé local à s'émanciper économiquement et à jouer son rôle dans l'effort de résorption du taux de chômage chez les jeunes. '' Environ 24000 personnes s'activent dans le secteur '' se rejouira-t-il.  
S'adressant à Pape Dieng, Directeur Général de la Sonacos, il se félicitera de savoir que de l'huile raffinée d'arachide d'une valeur financière de 13 milliards est disponible actuellement dans ses locaux. Il ne manquera pas, tout de même, de parler du tourteau d'arachide invitant les industries de fabrication d'aliments du bétail de se rapprocher des huiliers de Touba et du Sénégal pour revoir à la baisse ou annuler leurs commandes extérieures.
Samedi 11 Août 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :