AIDE ALIMENTAIRE À TOUBA / Les députés du département se mobilisent et exigent d'intégrer le comité pour s'assurer de la transparence.


Sokhna Astou Mbacké, Moustapha Diop, Moustapha Cissé Lô, Abdou Lahad Seck Sadaga, Sokhna Fatou Kiné Mbaye, Sokhna Fatma Diop et les frères Dolly, tous députés à l’Assemblée Nationale, ont (de concert) signé le document transmis au préfet du département de Mbacké. Dans ce document, il est clairement exigé de la transparence dans la distribution de l'aide alimentaire octroyée par le Président de la République aux familles impactées par la crise économique inhérente à la pandémie du Covid-19.

Cet extrait que vous propose Dakaractu-Touba provient du document en question. " Les députés du département de Mbacké demandent à être associés à la commission départementale de suivi et de distribution des vivres créée en la circonstance".

Mieux, poursuivent les signataires, "Les députés demandent au gouvernement de ne pas prendre comme base de données la carte des bourses familiales pour la distribution des vivres de soudure (le registre national unique). Les députés demandent à l'État de veiller à une distribution inclusive des vivres afin d'atteindre les familles les plus vulnérables (...).
 Les députés pensent que les cibles devraient concerner la liste de recensement des populations, la liste des membres des associations, des daaras,  des syndicats de chauffeurs, les associations de charretiers, celles des personnes handicapées et bien d'autres personnes bien identifiés..."

Autrement dit, les parlementaires ne sont pas d'accord sur le ciblage qui a été fait et souhaitent être intégrés dans le comité qui gère l'aide, sous peine de douter de la transparence requise dans ce genre d'opérations. Affaire à suivre...


Mardi 14 Avril 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :