AIBD : « Au mois de novembre, nous avons une perte de trafic de -52%, nos revenus sont directement proportionnels au trafic » (Xavier Mary)


La pandémie à coronavirus a mis l'AIBD dans une "zone de turbulence" au moment où l'on parle de deuxième vague avec la recrudescence des cas de Covid-19. "Au mois de novembre nous avons une perte de trafic de -52% ", a révélé le directeur général de LAS, Xavier Mary.

Qui ajoute que "cet anniversaire est un peu morose, car la pandémie au niveau mondial affecte particulièrement le transport aérien et le secteur du tourisme. Et nous avons une situation qui est difficile car, aujourd'hui, notre trafic a diminué. Nos revenus sont directement proportionnels au trafic". Une situation très tendue que vit l'AIBD à cause de la pandémie à Coronavirus malgré les sacrifices de leurs équipes. Laquelle situation risque d'affecter les projets de Responsabilité sociale d'entreprise (RSE) de l'AIBD obligé de faire des prêts au niveau des banques pour s'en sortir. 
C'était lors de l'inauguration de la salle de classe de l'école élémentaire du village de Gapp (Keur Moussa) offert par l'opérateur de l'aéroport de Diass, Limak AIBD Summa (LAS)  et qui entre dans le cadre de la célébration des trois ans de l'AIBD.
Le maire de Keur Moussa, Momar Ciss, a magnifié par ailleurs cet acte qui va à coup sûr contribuer à donner aux jeunes une éducation de qualité dans un environnement convenable.
Jeudi 10 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :