AFFAIRE SWEET BEAUTÉ / Tariq Ramadan considère que le Sénégal singe la France dans sa manie d'éliminer des leaders politiques.


Un soutien en provenance de l'étranger pour Ousmane Sonko ! Il s'agit de celui de Tariq Ramadan,  islamologue français. L'homme est connu pour ses grandes conférences sur l'Islam à travers le monde, mais reste, tout de même, avec une image ternie par des histoires de viols. En effet, l'islamologue est mis en examen pour viol sur 05 femmes et une procédure pour ce type de délit est également ouverte contre lui en Suisse depuis 2018, même s'il continue de clamer son innocence.

Dans l'un de ses derniers posts sur Facebook,  Ramadan considère que Ousmane Sonko est juste une victime d'un système bien hexagonal qui trouve,  néanmoins, ses reflets les plus fidèles au Sénégal. "La France est historiquement une habituée de l'élémination juridique, médiatique et même parfois physique des personnalités politiques qui la gênent. On sait ce qu'il est advenu de certains leaders, de Lumumba à Ben Barka, ou à Sankara..." dit-il dans un premier paragraphe, avant d'enchaîner avec un deuxième dans lequel il traite le Sénégal de pays suiveur. 

" Voilà que le Sénégal, bon élève et aux ordres, suit les traces de son ancien et continuel colonisateur. Ce n'est pas le calme au Sénégal qui est en jeu, c'est surtout les intérêts de l'État français ou de PDG de multinationales, comme Bolloré, qui sont à risques."

Poir lui, les quelques mots de Sonko lèvent le voile sur la force de sa pensée et le danger de son propos. "Le reste, c'est de la mise en scène pour l'écarter... ou peut-être pire, même s'il continue de clamer tout haut son innocence", mentionne-t- il pour terminer...
Lundi 8 Mars 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :