AFFAIRE LETTRE DE KARIM AU CONSEIL CONSULTATIF - Les vérités de Habib Ndao au Procureur du Qatar


À la suite de la lettre que Karim Wade a envoyée au Conseil Consultatif l'invitant à fouiller dans la gestion Mackyste des financements octroyés pour le déroulement de la première phase du Pse, Habib Ndao, citoyen Sénégalais, mais par ailleurs DG de l'Oqsf, a tenu à interpeller le Procureur du Qatar. Dans une lettre qu'il lui a adressée, Habib Ndao n'évitera aucun détail dans son argumentaire.

 '' Vous êtes venus au pays de la Téranga et vous avez carrossé à bord d’un jet privé notre ancien ministre du Ciel, de la terre qui a trainé d’énormes casseroles durant son règne. Cet acte peut relever de la raison d’État, soit. Je sais que vous ignorez l’immensité des dégâts commis par Karim Wade. Permettez-moi Excellence, M. le Procureur, de vous informer sur les scandales opérés par Karim et saisir cette opportunité pour rafraîchir la mémoire des sénégalais sur quelques faits notoires palpables qui mettent en exergue le gangstérisme économique de Karim :

-Affaire Sudatel 20 milliards subtilisés par Karim 

-750 millions pour changer son bureau dont 8 millions pour une lampe (rapport sur l’ANOCI) 

- 26 milliards payés par le MEFP pour des villas jamais construites

-8 milliards pour une semaine de croisière pour les journalistes venus couvrir le sommet

-26 milliards décaissés pour la réfection du Méridien-Président jamais remis à neuf

-12 milliards juste pour louer un avion à lui tout seul 

-La  liquidation sans scrupules de Jean Lefèbre laissant des milliers de pères de famille sur le carreau.
À la suite de la lettre que Karim Wade a envoyée au Conseil Consultatif l'invitant à fouiller dans la gestion Mackyste des financements octroyés pour le déroulement de la première phase du Pse, Habib Ndao, citoyen Sénégalais, mais par ailleurs DG de l'Oqsf, a tenu à interpeller le Procureur du Qatar. Dans une lettre qu'il lui a adressée, Habib Ndao n'évitera aucun détail dans son argumentaire.

 '' Vous êtes venus au pays de la Téranga et vous avez carrossé à bord d’un jet privé notre ancien ministre du Ciel, de la terre qui a trainé d’énormes casseroles durant son règne. Cet acte peut relever de la raison d’État, soit. Je sais que vous ignorez l’immensité des dégâts commis par Karim Wade. Permettez-moi Excellence, M. le Procureur, de vous informer sur les scandales opérés par Karim et saisir cette opportunité pour rafraîchir la mémoire des sénégalais sur quelques faits notoires palpables qui mettent en exergue le gangstérisme économique de Karim :

-Affaire Sudatel 20 milliards subtilisés par Karim 

-750 millions pour changer son bureau dont 8 millions pour une lampe (rapport sur l’ANOCI) 

- 26 milliards payés par le MEFP pour des villas jamais construites

-8 milliards pour une semaine de croisière pour les journalistes venus couvrir le sommet

-26 milliards décaissés pour la réfection du Méridien-Président jamais remis à neuf

-12 milliards juste pour louer un avion à lui tout seul 

-La  liquidation sans scrupules de Jean Lefèbre laissant des milliers de pères de famille sur le carreau.
Mardi 18 Décembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :