AFFAIRE DE LA SÉNÉGALAISE IMPLIQUÉE DANS L’ATTENTAT DU NOUvEL AN EN TURQUIE : Téné Traoré, cadeau de l’Etat islamique au tueur

La Franco-sénégalaise Téné Traoré jugée dans l’affaire de l’attentat sanglant qui a frappé la Turquie lors du nouvel an 2017 était un cadeau offert par l’Etat islamique à Abdulgadir Masharipov suite à l'attentat en Turquie.


AFFAIRE DE LA SÉNÉGALAISE IMPLIQUÉE DANS L’ATTENTAT DU NOUvEL AN EN TURQUIE : Téné Traoré, cadeau de l’Etat islamique au tueur
Selon les informations de Libération, c’est le 26 mars 2018 que le procès des mis
en cause dans l’affaire de l’attentat sanglant en Turquie lors du nouvel an 2017 va reprendre. En attendant, le tribunal a pu faire la lumière sur le rôle de Téné Traoré, cette Franco-sénégalaise arrêtée dans l’appartement du tueur, Abdulgadir Masharipov. Comme nous le révélions, Traoré a accouché en prison d’un enfant du terroriste.
Face au tribunal, elle a admis avoir tenté de rallier les bastions de l’Etat islamique « pour vivre en paix sa religion » mais elle réfute avoir été informée des agissements de son « mari ». Pour autant, la police turque doute de cette version. Selon elle, Traoré est un cadeau que l’État islamique a offert au tueur après l’attentat sanglant pour le « récompenser ».
D’ailleurs, le mariage religieux entre Traoré et Masharipov a été célébré le 6 janvier 2017, soit quelques jours après l’attaque.
D’après les Turcs, Téné Traoré devait retrouver en Syrie ses deux sœurs radicalisées qui font l’objet d'un signalement des services français. C’est ainsi qu’elle s’est rendue en Turquie où elle a pris contact avec des passeurs au service de l’Etat islamique. Pire, les renseignements turcs ont intercepté plusieurs messages qu’elle a envoyés à ses deux sœurs entre le 6 novembre 2016 et le 7 janvier 2017. Son union avec le tueur est d’autant plus troublante que ce dernier était déjà marié. Mais ce n’est que lors du procès que les deux femmes ont pris connaissance chacune en ce qui la concerne de l’existence de l’autre.
Mardi 19 Décembre 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :
MOI FALLOU SENE !

MOI FALLOU SENE ! - 26/05/2018