AFFAIRE DE LA CAISSE D’AVANCE : Khalifa Sall demande l’annulation du réquisitoire définitif et de l’ordonnance de renvoi

Libération révèle que la Chambre d’accusation se penche le 26 décembre prochain sur une nouvelle requête introduite par le maire de Dakar. Sans doute la dernière du genre avant son procès. Khalifa Sall ne veut ni plus ni moins que l’annulation de toute la procédure qui lui vaut une traduction devant la Chambre correctionnelle.


En informant du rejet de la demande de libération d’office introduite devant la Chambre d’accusation par Khalifa Sall, nous écrivions qu’il avait introduit une nouvelle requête.
Libération est en mesure de révéler qu’il s’agit d’une requête aux fins d’annulation du réquisitoire définitif et de l’ordonnance de renvoi en police correctionnelle ainsi que l’annulation de la procédure ultérieure.
En clair, Khalifa Sall qui doit être jugé le 3 janvier prochain demande que la procédure (12/2017) ayant abouti à son jugement soit annulée. D’autant que dans la même requête, transmise à la Chambre d’accusation, le maire de Dakar veut l’annulation du réquisitoire introductif du Procureur en date du 25 août 2017, de l’ordonnance de refus de mise en liberté provisoire du doyen des juges datée du 30 août 2017 mais aussi que soit cassé l’arrêt numéro 217 rendue par la Chambre d’accusation de la Cour d’appel le 28 septembre 2017.
Dans la foulée, le responsable socialiste sollicite aussi la levée du mandat de dépôt qui le vise. Dans tous les cas, l’audience de la Chambre d’accusation est prévue pour le 26 décembre prochain. En attendant, le procureur général a d’ores et déjà fait savoir qu’il comptait s’opposer à cette demande à l’instar de l’agent judiciaire de l’Etat.
Jeudi 21 Décembre 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :
MOI FALLOU SENE !

MOI FALLOU SENE ! - 26/05/2018