ACTU-DÉBAT/ Émigration clandestine, l'emploi des jeunes et la soudure économique : L'invite de Tamsir Faye (DG ANPEJ) à la jeunesse.


Invité de l'émission hebdomadaire ACTU-DÉBAT, le directeur général de l'Agence nationale de la promotion de l'emploi pour la jeunesse, Tamsir Faye, a profité de son temps d'antenne pour lancer un appel à la jeunesse. 

Dans ce contexte marqué par une crise économique ajoutée à la pandémie de  la Covid-19, la jeunesse sénégalaise semble  plongée dans une situation inédite pour certains jeunes qui n'ont de choix autre que de se lancer dans l'émigration clandestine pour rejoindre l'Europe.
Mais si l'on se fie au propos du directeur général de l'Anpej, cela est loin d'être la meilleure chose à faire, d'autant que même l'Europe est fortement impactée par la  Covid-19. 

Pour Tamsir Faye, l'émigration clandestine ne peut en aucun être expliquée par le manque d'emploi. Car estime t-il, beaucoup d'efforts sont en train d'être consentis par le gouvernement pour régler en grande partie pour ne pas dire définitivement la lacinente question de l'emploi des jeunes.

"Ce que le président Macky Sall a réussi sur la question de l'emploi des jeunes, aucun président ne l'a fait depuis l'indépendance du Sénégal. Non seulement la politique d'emploi a été bien définie par le chef de l'État, mais également  tout un processus d'accompagnement et d'encadrement en terme de formation a été mis en place en faveur de la jeunesse à travers d'importants programmes financés par nos partenaires et l'État du Sénégal. Le véritable problème est que la majeure partie de ces jeunes n'ont pas de qualification pour prétendre à un emploi", tentera de défendre becs et ongles le directeur général de l'ANPEJ.

Pour finir, Tamsir Faye invitera les jeunes à surseoir au projet d'émigration clandestine et à rester dans le pays suivre les projets et programmes destinés à l'auto-emploi des jeunes...
Samedi 31 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :