ACTU-DÉBAT / Cheikh Guèye (Coalition Taxawu Sénégal) : « L'ambition politique de Khalifa Sall reste intacte (...). Nous ne partageons pas la vision politique de Idrissa Seck »

Dans ce numéro de l'émission ACTU-DÉBAT, le maire de la commune de Dieuppeul-Derklé, par ailleurs membre de Taxawu Sénégal, est largement revenu sur les questions d'actualité, notamment sur le mutisme de l'ancien maire de Dakar, Khalifa Sall et de ses rencontres avec le leader du parti Pastef/les Patriotes.
Cheikh Guèye est également revenu sur la position de Taxawu Sénégal sur la formation du gouvernement d'ouverture, avec la nomination Idrissa Seck au CESE, candidat qu'ils avaient soutenu à la présidentielle de 2019.


Mutisme de Khalifa Sall?

 

"Khalifa Sall est dans un très bon état d'esprit. Les gens se plaignent de son mutisme, mais ce qu'il faut comprendre c'est qu'un leader ne doit pas parler tout le temps. Maintenant vous serez d'accord avec moi que depuis quelques temps il a investi le terrain politique avec des visites de proximité. Mais cela n'a pas besoin d'être annoncé dans les médias. Nous sommes dans des stratégies et tout ne se dit pas dans les médias. Il y a des rencontres que nous rendons publiques tout comme il y a d'autres sur lesquelles nous préférons ne pas communiquer. C'est vrai que s'adresser à ses militants n'a pas de temps fixe, mais il y a des stratégies. C'est pourquoi je dis que nous sommes dans des stratégies pour mieux nous affirmer. Je pense qu'aller à la rencontre des populations est meilleur que de leur parler presse interposée". 

 

Les ambitions de Khalifa Sall restent intactes! 

 

"Khalifa Sall, ses préoccupations d'hier sont les mêmes aujourd'hui. Son seul ambition c'est de travailler pour le Sénégal. Faire de sorte que les pêcheurs, les agriculteurs et les citoyens sénégalais puissent vivre les meilleures conditions de vie, dans tous les secteurs d'activité. La prison a davantage motivé Khalifa Sall. C'était un destin qu'il a su surmonter avec dignité. Ses ambitions politiques restent les mêmes, Khalifa Sall est plus que jamais déterminé sur le plan politique pour briguer la magistrature suprême. Maintenant, ce qu'il faut comprendre c'est les polémiques politiciennes n'aboutissent à rien. Cela dit qu'avant de parler il faut d'abord beaucoup réfléchir sur ce que l'on dit. Juste pour dire que les polémiques sur un supposé mutisme de Khalifa Sall n'ont pas de fondement.  Pour la question sur son éligibilité pour briguer le suffrage des sénégalais, cela ne souffre d'aucun doute. L'ambition qu'il avait hier pour le Sénégal reste intacte aujourd'hui" 

 

Idrissa Seck, nous ne partageons pas sa vision politique!

 

"Nous n'avions pas soutenu Idrissa Seck pour sa personne, mais avions soutenu son projet de société qui avait comme objectif de l'élire président de la République et de travailler pour le peuple sénégalais pour une durée de cinq ans. Et dans ce programme de société des études ont été  menées dans tous les domaines pour développer le pays au grand bénéfice de ses citoyens. Mais on a tous vu ce qui s'est passé au lendemain de la présidentielle avec des résultats truqués, nous avions tous déploré cet état de fait. Maintenant le pays est aujourd'hui frappé de plein fouet par la pandémie de Coronavirus et il s'en est servi pour rejoindre la mouvance présidentielle, c'est une option qu'il a faite et que nous respectons. Mais nous ne partageons pas cette vision parce que je pense que quand-on partage une lutte, on doit y aller jusqu'au bout et que rien ne doit nous divertir de cette lancée. Cependant, nous ne sommes pas déçus de sa posture et nous sommes plus que jamais  déterminés dans notre démarche pour la conquête du pouvoir pour un Sénégal meilleur. Un Sénégal où nos fils ne penseront jamais à traverser les océans pour la conquête de meilleures conditions de vie". 

 

Khalifa Sall et Ousmane Sonko une large coalition est-elle à l'ordre du jour?

 

"Ousmane Sonko est un citoyen sénégalais et acteur de la scène politique. Il a une vision pour le pays pour changer la manière de faire la politique dans le pays. Nous avons aussi une convergence de visions et d'idées avec lui dans plusieurs domaines. Donc il est très normal de le rencontrer et d'échanger avec lui pour voir comment construire une large entente pour travailler pour l'intérêt collectif de la nation. C'est très possible de construire une large coalition. Nous allons y penser avant d'arriver à ce niveau. Nous sommes en train de voir les acteurs avec qui nous partageons les mêmes visions et idéologies pour l'intérêt supérieur de la nation. Khalifa Sall et Ousmane Sonko se voient tout le temps. Même lorsque que le maire Khalifa Sall était dans les difficultés qui l'ont conduit à la prison, Ousmane Sonko allait toujours le voir..."

Vendredi 11 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :