A Ousmane Sonko : « Quand on a été nourri, entretenu et éduqué par nos impôts, on se doit d'être discipliné, mesuré et humble »


En s'exprimant tout court, on sent et on perçoit  la suffisance de cet individu. Quand il s'adresse aux autorités, c'est encore pire; l'insolence, l'indiscipline mais surtout la violence des propos sont les premières impressions qui se dégagent. Ce n'est pas du franc-parler , c'est simplement de l'indiscipline caractérisée et on se sait vraiment pas pourquoi. Comment peut-on écrire un livre de 255 pages , y mentir sur toute la ligne sur des questions de pétrole qu'on ne maîtrise pas et vouloir exercer une omerta totale là-dessus. Je rappelle que des thèses, des mémoires de plus de 500 pages sont écrits depuis la nuit des temps dans les temples du savoir et en dehors, qui en somme, sont des visions , sans tambours, ni trompettes. Comment Ousmane Sonko peut-il être nourri et éduqué par nos impôts toute sa vie durant , et manquer de respect à tout le monde ? J'aimerai bien comprendre d'ou vient son arrogance et a quoi bon ? Manquer du respect au Président de la république, c'est manquer du respect au peuple sénégalais. Les autorités  ont pris les mesures disciplinaires qui s'imposaient pour défendre l'Etat d'un individu aux pulsions incontrolables et qui avait décidé par la défiance de quitter la fonction publique après s'être nourri de notre argent.  
Les progrès actuels dans le cadre de la transparence et de la bonne gouvernance de nos ressources naturelles sont universellement reconnus surtout avec lintrument qu'est l'ITIE et ce ne sont pas des falsificateurs  qui vont changer cette réalité tangible. Ils ont bon vouloir des scandales pour faire de la politique politicienne , ils n'auront que la transparence et l'éthique de gestion comme réponses. 

Cheikh NDIAYE Conseiller Technique Présidence de la République 
Responsable politique Apr Grand yoff 
Conseiller Municipal 
Vendredi 2 Novembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :