A Monsieur le Procureur de la République.


A Monsieur le Procureur de la République.
Monsieur,
C’est avec indignation et consternation que nous avons été informé du classement sans suite de notre plainte contre un épisode, faisant la promotion d’actes de lesbianisme, d’actes contre nature, d’attentat à la pudeur et d’atteinte aux bonnes mœurs qui sont punit par la loi, d’une chaîne dénommée « Maacktv.com », ajoutée le 12 janvier 2019 sous la référence : (xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx).
Monsieur le procureur, Nous vous demandions, au nom des pouvoirs que vous confère la loi, d’ordonner le retrait de cette série de l’espace virtuel public et de sanctionner les auteurs, diffuseurs et propriétaires de cette vidéo qui porte atteinte à nos mœurs, nos croyances religieuses et notre culture dont la constitution affirme sa valeur protégée fondant le ciment de notre unité nationale.
Par ce geste, hautement symbolique, vous prouvez à la face de la République que des deux missions (politique et régalienne) que vous assurez, celle politique prime et caractérise d’ailleurs votre action. En effet, en votre qualité de membre de la hiérarchie judiciaire vous êtes chargé de mettre en œuvre la politique pénale du gouvernement, qui comme nous le savons tous subit des pressions du lobby homosexuel international.
Monsieur le Procureur, permettez moi de vous rappeler que votre mission première est de rechercher et de faire rechercher l’existence d’infractions (crimes, délits et contraventions) et d’y donner suite. Le classement sans suite, conformément au principe d’opportunité des poursuites, montre que sur le terrain de la dépravation des valeurs et de la promotion de l’homosexualité, nous ne devons pas compter sur vous !
Monsieur le Procureur, les contribuables sénégalais qui vous payent ne seront pas heureux de savoir que vous encouragez par inaction l’homosexualité et les contre-valeurs. Une population, majoritairement féminine et très jeune, vulnérable à la tentation, mériterait plus d’égards et de protection de votre part.
Monsieur le Procureur, j’interpelle le père que vous êtes, avant le bon magistrat que vous étiez sensé être, à prendre les mesures idoines pour protéger les milliers de filles qui seront tentées d’expérimenter ces pratiques malsaines après visualisation de cette vidéo qui continue d’enregistrer des « vues » et « likes ».
Monsieur le Procureur, en laissant cet épisode faire des ravages sur les couches vulnérables de notre société, vous perdez toute mon estime et fortifie le sentiment que la justice de mon pays travaille pour les autorités de l’exécutif et contre ses citoyens.
Monsieur le Procureur, qui ne me procure aucune satisfaction, recevez mes prières et mes encouragements.
 
Cheikh Oumar Diagne
SG du Rassemblement pour la Vérité/And ci dëgg
 

Jeudi 7 Mars 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :