8e Édition du Prix Ragné / ABC sur les scènes de violences à Nguet Ndar : « Je ne pense pas que notre pays, à ses instants de sa vie, mérite encore de tels spectacles »

Le médiateur de la République, Maître Alioune Badara Cissé, est revenu sur les affrontements entre forces de l’ordre et pêcheurs de Guet Ndar qui ont occupé la Une des journaux ces dernières semaines. « Je pense toujours à mon quartier de Guet Ndar. Vous avez vu ma chère ville de Saint-Louis sous le coup de gaz lacrymogène et de projectiles divers. Je ne pense pas que notre pays à ses instants de sa vie, mérite encore de tels spectacles ». Le médiateur de la République, natif de cette localité, a déploré l’attitude de certaines autorités étatiques qui a créé cette situation qui a abouti à l’interpellation de plusieurs jeunes. « On nous extirpe, on nous met dans un coin. Nous sommes des Sénégalais. Nous avons été forgés par la rigueur des dures conditions en haute mer. Nous bravons le froid. Nous bravons les intempéries pour aller gagner dignement notre pain à la sueur de notre front. Nous méritons le respect. Que se passe-t-il dans ce pays pour qu’un individu puisse penser qu’il peut nous piétiner et avancer tranquillement. Ces pêcheurs se battent toujours pour leur honneur. Nous n’avons pas des immeubles, mais notre dignité reste intacte et cela a été ainsi durant des siècles. On nous tue, mais on nous déshonore pas », a déclaré Alioune Badara Cissé lors de son allocution à la cérémonie de la 8e Édition du Prix Ragné qui s’est tenue ce 15 février au Musée des civilisations noires de Dakar.


Lundi 17 Février 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :