8 mars à Kolda : La femme partagée entre rôle et responsabilité dans la société.


La gent féminine a célébré ce 08 mars la journée internationale de la femme à Kolda. Cette année, differents thèmes ont été abordés, tels la responsabilité, le rôle de la femme dans la société, la déperdition scolaire des filles, leur autonomisation, l’accès au financement, l’équité, la parité etc...

Safiatou Tissa Diène, présidente du réseau des femmes enseignantes de Kolda davancer :« la cérémonie qui nous réunit ce 08 mars a une importance capitale dont le thème central est le rôle et la responsabilité de la femme enseignante pour la rénovation du système éducatif. En cette journée, les femmes sont reconnues par leurs réussites sans que soit pris en compte aucune considération d’ordre national, ethnique, linguistique, économique, culturel ou politique. » 

Cette année, divers mouvements ont célébré la femme à travers la commune, à l’image des femmes du mouvement Bamtaaré Sénégal.

Aminata Bâ, de ce mouvement de préciser : « nous célébrons cette journée pour marquer les avancées de la femme dans tous les domaines. En un mot, nous nous évaluons et nous nous projetons dans le futur. Nous nous activons aujourd’hui, dans tous les domaines pour relever le défi malgré quelques problèmes dont nous sommes victimes (excision, violence basée sur le genre)... »

Safiatou Diène de préciser sur la scolarisation des filles : « cela se constate clairement dans les disparités criardes qui marquent le taux d’accès et d’achèvement des études entre filles et garçons. Pendant très longtemps, les filles représentent la plus grande partie de la population d’enfants exclus de l’éducation », souligne-t-elle.

Le thème de la promotion de la femme aux postes de responsabilité et le maintien des filles à l’école sont revenus dans toutes les thématiques abordées lors de cette journée.

Aminata Thiam, enseignante, de dire : « nous voulons que les femmes soit promues à des postes de responsabilité pour corriger certaines imperfections sociales. Nous pouvons faire le même travail  que les hommes », souhaite-t-elle.
Samedi 9 Mars 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :