47ème Session CA SOGEM/OMVS : Seydou Sané nommé président du conseil d’administration pour 4 ans.


C’est ce jeudi 03 février 2022 que Seydou Sané a été porté à la tête du conseil d’administration de la SOGEM/OMVS. Il remplace ainsi à ce poste le mauritanien Mohamed Taleb Amar  dont le mandat est arrivé à terme. L’ancien PCA du Crédit mutuel du Sénégal briguera un mandat de 4 ans.

Cet inspecteur de l’éducation et de la formation a été porté à la tête de la Pca de cette institution à l’occasion du 47ème session extraordinaire du Conseil d'administration de la SOGEM/ OMVS ( société de gestion et d'exploitation de l'énergie de Manantali) qui  s'est tenue ce jeudi 3 février 2022 à Nouakchott sous la supervision, (au nom du Conseil des ministres des États membres), du Haut-Commissaire de l'OMVS Monsieur Hamed Diané Séméga. 

" Je remercie son excellence le Président Macky Sall pour le choix porté sur lui pour conduire les destinées de cette société espoir de toute une sous région dans le cadre du développement des États membres à partir de l'exploitation et de la maîtrise de l'énergie. Je suis bien conscient des défis qui m'attendent. Je compte jouer ma partition pour le développement des États membres..." fait-il savoir

Il faut rappeler que l'OMVS a créé la SOGEM en 1997 en tant que société inter étatique spécialisée dans la production et le transport de l'énergie électrique avec pour mission : La maîtrise d'ouvrages pour la construction de barrages, centrales hydroélectriques, postes et lignes HT, dispatching ; La gestion, l'exploitation et la maintenance des ouvrages, du patrimoine énergie de l'OMVS ;  La vente de l'électricité aux États membres ; La recherche de financement et la gestion de la dette.

Depuis sa création, la SOGEM a réalisé entre autres : Le barrage de Manantali pour un coût de 204 milliards, le projet énergie Manantali pour 220 milliards, le projet hydroélectrique de Felou pour 82 milliards en sus des projets d'électrification rurale pour un coût total de plus de 24 milliards.

La nouvelle centrale hydroélectrique de GOUINA avec un coût de 245 milliards et dont la construction est finie attend son inauguration dans les semaines à venir et va renforcer le dispositif énergétique des États membres.

Suivant la décision des hautes instances de l'OMVS (Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement) il a été créé un fonds d'électrification rurale au profit des pays membres.

La SOGEM est en train de réaliser un réseau HT de 2.000 km. Des procédures claires permettent une optimisation de l'interconnexion transfrontalière et le développement du marché de l'énergie en Afrique de l'ouest (WAPP, OMVG) et un pont électrique avec la Maghreb.

La réalisation des projets d'électrification rurale et autres actions de mitigation vont améliorer les conditions de vie des populations locales.
Vendredi 4 Février 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :