3ème mandat de Macky Sall : Le CRD appelle le peuple à ne pas accepter le non-respect du calendrier électoral et toute nouvelle manipulation de la Constitution


 Le Congrès de la renaissance démocratique « and dekkil bokk » constitué du Mouvement Tekki, du Parti de l’Émergence Citoyenne, du Mouvement pour la République des Valeurs de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail, de la LD Debout, de Taxaw Temm et enfin Ensemble sont dibutatifs sur la tenue d’élections au Sénégal. Selon eux d’ailleurs, le Sénégal a rejoint les deux Guinées (Guinée Conakry, et Guinée Bissau) dans le club restreint des pays de la Sous-Région qui ne respectent pas le calendrier électoral. « Personne ne sait aujourd’hui quand est-ce qu’il y’aura des élections dans ce pays et cela commence à faire désordre. Le Sénégal a tristement rejoint le club restreint des pays de la Sous-Région qui ne respectent pas le calendrier électoral, coutumiers qu’ils sont à repousser la date des élections pour convenance du Président ».
 Sur les manifestations en Guinée contre les manipulations constitutionnelles pour un troisième mandat, le CRD de leur apporter tout son soutien. La règle des deux mandats est une conquête populaire du peuple sénégalais depuis le 23 Juin 2011 ajoute-t-il. « Elle fait partie de notre ADN démocratique et de celle des pays de la Sous-Région. Aucune ruse, aucune intimidation, aucune prise d’otage politique ne fera céder le peuple », assure t’il.
 
Enfin, le CRD appelle le peuple à ne pas accepter le non-respect du calendrier électoral et toute nouvelle manipulation de la Constitution, s’ajoutant aux quatre révisions constitutionnelles déjà vécues sous Macky Sall, qui viserait à contourner la règle impérative des deux mandats.
Mamadou DIOUF
Vendredi 25 Octobre 2019
Dakar actu




Dans la même rubrique :