3ème Session du FOCAC : la FAACA milite pour une position d’observateur au prochain forum prévu à Dakar.


La tenue prochaine à Dakar du Forum sur la Coopération entre l’Afrique et la Chine (FOCAC) a amené la Fédération des Associations d’Amitié Chine-Afrique (FAACA) à plaider pour une position d’observateur lors de cette rencontre économique internationale prévu au courant de l’année 2021. En congrès consultatif dans la capitale dakaroise, la FAACA veut s’impliquer pour davantage booster les relations de coopération entre l’Afrique et la Chine.

« Ce que nous attendons, c’est d’avoir au moins une position d’observateur pour nous permettre de transmettre l’expérience et ce que nous savons de la coopération entre la Chine et l’Afrique pour permettre de rendre beaucoup plus visible les actions de la Chine en Afrique et de voir ici comment améliorer l’ensemble des initiatives qui sont prises de part et d’autre et permettre aux populations africaines de pouvoir bénéficier de toute la coopération chinoise, mais également faire de sorte que l’Afrique puisse apporter à la Chine ce qu’elle peut lui apporter sur le plan diplomatique, social et autre », a indiqué Assane Mbengue, président du comité d’organisation du congrès consultatif de la FAACA. La FAACA regroupe l’ensemble des associations d’amitié avec la Chine de 13 pays africains dont le Sénégal.

Créé en octobre 2000, le Forum sur la coopération entre l’Afrique et la Chine (FOCAC) est une plateforme de dialogue politique et un mécanisme multilatéral de coopération Sud-Sud, basé sur les principes de l’égalité, de la confiance mutuelle et des avantages réciproques. C’est un haut lieu d’échanges qui vise à faire un bilan sur les relations entre Pékin et l’Afrique.
Lundi 20 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :