35 jours sans eau à Yayème et alentours : Le mail scandaleux du DG de la Seoh.


Depuis les révélations de libération sur la mafia de l'eau qui régnait sur Yayème et alentours, les camions citernes qui se livraient à un trafic juteux du liquide précieux alors qu'ils devaient desservir gratuitement les populations, ont mystérieusement disparu de la circulation. Il reste que le problème demeure et les populations sont assoiffées depuis maintenant 35 jours. Mais le plus scandaleux c'est sans doute le comportement de la Seoh qui est délégataire du service public dans la zone. Non seulement cette société fait la morte face à cette situation désastreuse, mais encore son directeur général se distingue par des propos d'une autre époque. Demandez à Jean Claessens, le président de l’Ong hollandaise Stichting Support Yayème Boxmeer qui se bat depuis lors aux côtés des populations. Ce dernier avait écrit un mail au directeur général de la Seoh, Fallou Ndao pour ne pas le nommer, histoire de l'interpeller sur la situation qui frise le scandale humain. Dans sa réponse, Ndao lui a tout simplement demandé d'arrêter de se prendre pour "le Seigneur de l'occident", ignorant que Claessens s'active à Yayème depuis maintenant 30 ans. Et Ndao n'est, hélas pas le seul à avoir ce comportement. Un autre "blanc"- pour rester dans l'esprit du directeur général de la Seoh- a "osé" interpeller le responsable de l'agence de Fimela qui lui a asséné : "le Sénégal, c'est mon pays". Ils se prennent pour qui ces gens-là ?
Vendredi 15 Mars 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :