35 ans de la Sonatel : De sa naissance à sa maturité, ses différents managers ont revisité le parcours historique de l'institution.


L'historique de la Sonatel a été revisitée à l'occasion de la célébration des 35 ans d'existence de la société nationale.

Créée par décret le 23 juillet 1985, le Groupe Sonatel a depuis lors connu 4 directeurs généraux que sont Alassane Dialy Ndiaye (1985-88), Cheikh Tidiane Mbaye (1988-2012), Alioune Ndiaye (2012-2018) et Sékou Dramé qui tient les rênes de l'institution depuis 2018 à nos jours.

Tous ses managers qui se sont succédés à la tête du groupe ont fait office de disponibilité, ce 19 novembre, au siège du groupe à l'occasion de l'anniversaire des 35 ans de la Sonatel pour échanger sur le parcours de la société, de sa naissance jusqu'à sa maturité.

À travers un live hub, ils ont débattu sur le processus de création de la Sonatel, l'ouverture de son capital, l'arrivée du mobile et de l'internet, la libéralisation du secteur des télécommunications avec l'ADSL, la transformation digitale des entreprises avec le rôle prépondérant de la Sonatel, l'expansion dans la sous région avec les filiales du groupe en Sierra Léone, en République de  Guinée, en Guinée Bissau et au Mali entre autres aspects de la longue marche du groupe au Sénégal et dans la sous-région. Il s'est agi également de discuter sur le passage de 6 à 7 chiffes considérées comme un exploit en 1997, le plan d'équipement déroulé entre 1998 et 2000, l'enrichissement de l'offre de service à travers les plateformes de services, notamment la plateforme de réseau intelligent, un des éléments de riposte contre la concurrence.

"35 ans, c'est l'âge de la maturité. L'Adn est resté le même, c'est-à-dire rester excellent dans nos opérations pour bien servir les clients et contribuer au développement de nos pays", a confié l'actuel directeur général de la Sonatel, Sékou Dramé.
Vendredi 20 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :