33 ème édition Magal du 1er Khalife de Serigne Touba : Serigne Lamine Bara Mbacké Ibnou Serigne Mbacké Madina perpétue l’œuvre de son grand-père.


Pour le travail abattu pour l'expansion du Mouridisme et sa méthode de travail, la vie et l'œuvre de Serigne Mouhamadou Moustapha, 1er Khalife de Serigne Touba, mérite d'être revisitées chaque année. 
C'est fort de ce constat que Serigne Lamine Bara Ibn Serigne Mbacké Madina organise tous les ans un grand Magal pour revenir sur la vie, l'œuvre et les enseignements de son grand père. En effet, Serigne Mouhamadou Moustapha Mbacké a beaucoup fait en terme de stratégies dans la voie du Mouridisme. 
Le thème de cette 33 ème édition est : "La dimension économique de Serigne Mouhamadou Moustapha Mbacké". 
 
Selon le porte-parole du jour, Madické Ndiaye, "le 1 er Khalife de Serigne Touba est un modèle économique, socioculturel et religieux que l'État peut prendre en exemple pour asseoir son développement". 
 
Madické Ndiaye est notamment revenu sur les défis majeurs qu'il faut relever pour le développement d'un pays. Selon lui, "on ne peut relever des défis à base de contre-valeurs. Le développement est d'abord culturel avant d'être économique. Nous devons pousser les jeunes à s'armer de connaissances avec comme fondement une bonne éducation de base. Pour cela, ils ont besoin d'être forgés à l'image de nos valeurs."
 
Cependant, Madické Ndiaye a également exhorté la classe politique à savoir raison garder. Car, estime-t-il, chacun d'entre eux peut développer ses arguments,  mais dans le strict respect de nos valeurs traditionnelles pour l'intérêt de tous et pour la stabilité du pays. 

"Nous interpellons les politiciens. Qu'ils sachent que nous ne sommes pas leur propriété. Sans exception, il n'y a que des gens plus riches et plus savants qu'eux dans ce pays. Qu'ils soient dans le pouvoir comme dans l'opposition. S'ils ont opté pour relever des défis, qu'ils sachent qu'ils doivent le faire dans la politesse et dans le respect de nos valeurs culturelles. L'important c'est que chacun développe sa philosophie dans la noblesse. Personne ne peut déstabiliser ce pays. Celui qui le tenterait le payera à ses dépens", a-t-il lancé.
À rappeler, que lors de cette journée, un panel sur le thème de la journée a été organisé à cet effet, une scéance de récitals de Coran et des récitals de Xassida. 
Lundi 9 Janvier 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :