300 millions d’Africains sont sous-alimentés (BAD)


300 millions d’Africains sont sous-alimentés et le continent dépense annuellement 35 milliards de dollars dans l’importation de produits alimentaires. La révélation est du président de la Banque africaine de développement (BAD).

En effet, ce lundi, Akinwumi Adesina, lauréat 2017 du Prix mondial de l’alimentation, a, sur ce sujet, prononcé un discours mémorable à l’université de l’Etat de l’IOWA aux Etats-Unis d’Amérique.

A l’occasion, le patron de la BAD a longuement disserté sur la crise alimentaire qui frappe présentement le continent africain ; où se trouve pourtant 65% des terres arables non exploitées de la planète avec des savanes qui s’étendent sur «600 millions d’hectares, dont 400 millions sont cultivables».

Selon les explications de M. Akinwumi Adesina, qui milite pour un changement de paradigmes dans l’élaboration des politiques gouvernementales, dans ces trois continents que sont l’Afrique, l’Amérique latine et l’Asie, 700 millions de personnes vivent  dans une extrême pauvreté.

Qui plus est, détaille-t-il : «800 millions de personnes souffrent de famine chronique, 2 milliards de carence en micronutriments et 150 millions d’enfants de moins de cinq ans sont atteints de retard de croissance».
Mercredi 18 Octobre 2017
Dakar actu




Dans la même rubrique :