2ème Sommet de la Conférence des chefs d'État et de gouvernement de la CEDEAO / Le sort du Mali bientôt connu.


Les travaux du deuxième Sommet extraordinaire de la Conférence des chefs d'État et de gouvernement de la CEDEAO sur la situation sociopolitique du Mali sont ouverts ce matin. 

La conférence va examiner le compte rendu de la mission dirigée par l'ancien chef de l'État du Ghana, Goodluck Jonathan, qui s'est rendue au Mali pour rencontrer la junte militaire au pouvoir. La mission avait fait une proposition de transition de trois mois et la junte a proposé à cette dernière trois ans.

Il faut signaler que les putschistes ont fait d'énormes efforts d'abord en procédant à la libération du président Ibk jeudi dans l'après-midi et en début de soirée, ils ont libéré le Premier ministre et le président de l'Assemblée nationale.

Dans un tweet avant le démarrage des travaux, le président de la Côte d'Ivoire, Alassane Dramane Ouattara qui avait un discours dur contre la junte semble changer de position. Il a écrit : "Je participe aux travaux du deuxieme Sommet extraordinaire de la Conférence des chefs d'État et de gouvernement de la CEDEAO sur la situation sociopolitique du Mali  ... Tout doit être fait pour préserver la stabilité de ce pays frère", a écrit l'homme fort d'Abidjan.

Depuis le 18 août, le Mali est dirigé par une junte militaire suite au coup d'État contre le président démocratiquement élu par le peuple Malien, Ibrahima Boubacar Keïta.
Vendredi 28 Août 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :