2e tour Parrainage - Le porte-parole de Rewmi prévient le Conseil constitutionnel : "Le candidat Idrissa Seck a déposé 176 signatures sur 8 exigés... Peut être qu'ils auront le cran d'invalider sa candidature" (Abdourahmane Diouf, Rewmi)


S'exprimant lors de la présentation de la vision programmatique "1-3-15-45" du candidat à la candidature Idrissa Seck, le porte-parole de Rewmi, Abdourahmane Diouf, s'est prononcé sur la situation de leur candidat concernant la seconde phase des vérifications du parrainage. Ainsi, il a révélé que désormais : " Nous avons déposé 22 fois le nombre de parrains qui nous a été demandé, soit 176 signatures au lieu de 8. " 

Mettant en garde les sept sages du Conseil constitutionnel, il prévient : " Ils ont été capables d'invalider 36 000 de nos signatures dans un premier temps... Notre candidat a déposé 176 signatures sur 8 exigés, ils n'ont aucun motif pour l'écarter." Avertira t- il, devant l'opinion nationale et internationale.
Vendredi 4 Janvier 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :