2 mars 2020 – 2 mars 2021 : « 27 lignées de la Covid-19 identifiées au Sénégal à la suite de l’analyse de 800 souches » (Institut Pasteur de Dakar)


Après un an de présence du virus de la Covid-19, l’Institut Pasteur de Dakar (Ipd), comme toutes les structures en charge de la maladie au Sénégal, a présenté son bilan. Un bilan partiel concentré sur ses activités qui a révélé le résultat des activités de ladite structure. Il est dès lors apparu, dans la déclaration faite ce mardi 2 mars 2021, par le Dr Amadou Alpha Sall, administrateur de l’Ipd, que plus de 3 millions de Sénégal ont frôlé de choper le virus et que quelques 27 lignées du virus de la Covid-19 ont été identifiées au Sénégal. 
 
‘’Une enquête nationale de séroprévalence a été effectuée au mois d'octobre et novembre avec le ministère de la Santé et a permis de montrer comme moyenne 19% (3.040.000 personnes) de la population sénégalaise a été exposé au virus Sars-Cov2 au Sénégal’’, a confié le Dr Sall. Celui-ci, dans la même lancée a précisé que ‘’l’analyse génétique du virus aussi appelée surveillance génomique qui a commencé à l’Ipd depuis le 5 mars dernier, s’est poursuivi jusqu’à ce jour avec plus de 800 souches analysées dans les différentes régions, a permis de voir qu’au Sénégal, il circule 27 lignées du virus de la Covid-19 qui pour l’essentiel ont été introduites depuis l’Europe, l’Amérique et l’Afrique à partir de Dakar’’. Il faut comprendre par ‘’lignée’’, chacune des branches qui découlent directement du Sras-CoV-2. Elles sont importantes pour montrer comment un virus se propage au sein des communautés et des populations. 
 
Pour la première année de présence de cette maladie au Sénégal, l’Ipd qui dit avoir confirmé le premier cas du Covid-19 dans le pays, a précisé qu’il n’a, depuis cette date, cessé d’œuvrer au sein du dispositif mis en place par le ministère de la Santé et de l’Action sociale, dans la riposte dans le domaine du diagnostic, de la surveillance de la recherche et du renforcement des capacités. Il dit avoir effectué, relativement au diagnostic, 309.721 tests et confirmer 27.119 cas dans toutes les régions du Sénégal.
 
Dans le domaine de la surveillance et de l’évaluation de la circulation du virus, 3 activités importantes ont été menées, a indiqué le Dr Alpha Amadou Sall. Il s’agit, entre autres, de ‘’la surveillance des infections respiratoires, en général et de la Covid-19, en particulier, menée avec le Msas grâce au système de surveillance sentinelle qui à travers 20 sites communautaires ou hospitaliers répartis dans 14 régions du Sénégal a permis de suivre l'évolution des tendances de la première et deuxième vague à l'échelle locale, mais aussi de la grippe saisonnière pour assurer un diagnostic différentiel.
Mardi 2 Mars 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :