1ère édition du Concours "Youth Tech Contest" : 5 jeunes sénégalais primés.


La cérémonie de remise des prix de la première édition du concours du Corps de la paix américain "Youth Tech Contest" s’est tenue, ce mercredi, à Dakar. Concours auquel cinq jeunes sénégalais, dont une femme, parmi une cinquantaine de participants ont été primés selon deux catégories : meilleur équipement et meilleur espoir.
 
 
Le ministre du Commerce et des Pme, Aminata Assome Diatta a, lors de la cérémonie de remise des prix, souligné que «les lauréats ont, à partir des problématiques rencontrées sur le terrain, exploré les possibilités de valorisation en faisant preuve d’une activité inventive et d’une originalité sans commune mesure pour offrir des inventions de qualité, performante pouvant générer des retombées économiques certaines».
  
Le ministre du Commerce et des Pme invite les lauréats auteurs d’une minuterie d’arrosage agricole, un système d’irrigation automatique, une dépulpeuse raffineuse de ditax.... à «continuer à s’investir dans la création, l’ingéniosité et le talent de la jeunesse pour un Sénégal émergent à l’horizon 2035». «La jeunesse sénégalaise représentée par tous ces inventeurs peuvent changer le regard de la communauté dans la lutte contre le sous-emploi et la pauvreté», ajoute-elle.
 
L’ambassadeur des États-Unis au Sénégal, Dr Tulinabo Mushingi, lors de sa prise de parole, a fait savoir que «le manque de technologies agricoles et agroalimentaires en Afrique reste un défi majeur et une collaboration continue est absolument nécessaire si nous voulons atteindre la sécurité alimentaire».
 
Selon lui, ce «concours vise à promouvoir la créativité et l’innovation parmi les futurs entrepreneurs et mobiliser les talents de la jeunesse sénégalaise dans la conception des nouveaux équipements et systèmes agro-alimentaires. Il contribuera à rendre les technologies appropriées accessibles aux acteurs de la chaîne de valeur agricole», a-t-il rappelé. Avant d’inviter les partenaires à soutenir «les jeunes talents dans le développement, la commercialisation et la promotion de leurs inventions».
 
Pour Idrissa Diabira, directeur général de l’Adepme, le concours "Youth Tech Contest"  est «une opportunité pour faire éclore les talents, trouver des réponses locales à des problématiques persistantes qui freinent le développement du secteur agricole».
 
Poursuivant son allocution, il ajoutera : «ce concours a  permis de révéler tous les trésors technologiques cachés dans ce pays et qui attendent d'être promus et rendus accessibles  à tous. Ce concours est une grosse contribution à la résorption du gap technologique dont souffre le Sénégal, au développement de solutions technologiques locales à impact immédiat et durable dans l'agrobusiness. Il constitue pour les entrepreneurs en technologies, une prometteuse voie pour tester et concrétiser leurs imaginations».
 
Jeudi 14 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :