​Wade débarque à Rebeuss, parle avec son fils et repart sans piper mot : Seraient-ce les clauses d'un gentlemen-agreement?


​Wade débarque à Rebeuss, parle avec son fils et repart sans piper mot : Seraient-ce les clauses d'un gentlemen-agreement?
L'ancien Président de la République, comme nous vous l'annoncions, a rendu visite à son fils embastillé, escorté par sa légendaire garde de "calots bleus", au premier rang desquels Baye Moussé Ba, avec qui il accédera à l'intérieur. Il était 17 h 20, lorsque son cortège de quatre véhicules a déboulé, sans gyrophare. Seul la Mercedes de Wade sera tolérée à accéder dans le saint des saints : la prison de Rebeuss.

Wade s'entretiendra avec son fils pendant plus d'un tour d'horloge dans l'espace aménagé pour ses visites. De sources proches de l'administration pénitentiaire, cette deuxième visite a été encore empreinte d'émotion. 
La cohorte de reporters qui faisait le guet, espérant recueillir une réaction du Président Wade, a du retourner sur ses pas bredouille : l'ancien chef de l'Etat ne pipera mot.
En effet, Wade ressortira de la prison, comme il était venu, pour retourner tranquillement dans sa résidence de Fann. 

Même si pour l'heure, rien n'a encore suinté de leur entrevue, inutile d'être devin pour subodorer que c'est le  papa qui a tenu à réconforter son fils dans ses moments d'incertitude, d'anxiété,...allusion faite à l'attente du verdict de son procès prévu le 23 Mars prochain.

Nous avons cependant appris que le fait que Wade soit venu sans  tintamarre, pour ensuite adopter le silence relèverait d'un gentlemen-agreement avec l'Establishment... A suivre! 
Lundi 16 Mars 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :