​Mame Bounama Sall prend la défense du ministre de l'Intérieur


La séance plénière de ce lundi portant révision du code électoral sur les modalités d'application du parrainage risque d'être mouvementée pour le ministre de l'Intérieur. Lors de leur prise de parole, des députés de l'opposition ont réclamé sa révocation en tant qu'organisateur des élections. Une réclamation sous-tendue par des propos que Aly Ngouille Ndiaye a tenus et qui l'auraient présenté sous un jour partisan. Un avis que ne partage pas Mame Bounama Sall. 

Ce dernier estime que c'est faire un procès en sorcellerie que de demander la démission du premier flic du pays au prétexte qu'il appartient à un camp politique. 

Selon le député socialiste, seul le président de la République a la prérogative de nommer aux emplois civils et militaires.

Par ailleurs, Mame Bounama Sall a affirmé que le vote du projet de loi sur le parrainage traduit la volonté des Sénégalais en ce sens que quitus a été donné au président de la République depuis le référendum de 2016.
Lundi 18 Juin 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :