​« Si la fraude existait, Wade n’allait jamais perdre. Combien de personnes a t-il tué pour un troisième mandat ? »


Après la mobilisation exceptionnelle de Amadou Ba aux Parcelles Assainies, la tête de liste nationale de Benno s’est rendue à Yoff, Ouakam puis Guédiawaye où il a tenu un meeting. Occasion saisie pour répondre à l’opposition qui soupçonne déjà le pouvoir de vouloir organiser une fraude massive en faveur du camp présidentiel. « Si la fraude existait dans ce pays, Abdoulaye Wade n’allait pas quitter le pouvoir. Combien de personnes a-t-il tué pour un troisième mandat ? », demande-t-il.
Vendredi 28 Juillet 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :