« On a l'impression que des personnes sont en train de faire en sorte que les inondations persistent à cause du business qu'il y a autour » (Thierno Bocoum, président Agir)


Suite aux récentes inondations qui ont principalement frappé Dakar et sa banlieue, Thierno Bocoum le président de l'Alliance générationnelle pour les intérêts de la République (Agir) estime qu'il est temps d'arrêter l'hémorragie et le business qu'il y a dans la gestion de ces intempéries. 

Pour s'en convaincre, l'ancien député à l'Assemblée nationale et membre de l'opposition politique, de rappeler le fameux Plan d’organisation des secours en cas de catastrophes (Plan ORSEC) qui, a son avis est le prétexte idéal pour détourner des fonds. "On a l'impression que des personnes sont en train de faire en sorte que les inondations persistent à cause du business qu'il y a autour."

Au lendemain du déploiement du plan ORSEC par le ministre de l'intérieur, Antoine Diom, Thierno Bocoum de tirer la sonnette d'alerte : " Plus de 511 milliards de FCFA investis au moment où les inondations persistent... On a besoin d'une commission d'enquête... " 
Lundi 23 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :