« Mr le Ministre Abdoulaye Sow, les bana-banas que nous sommes, avons démocratisé le débat sur la gestion de notre Football... » (Cheikhou Oumar Sy, ancien député)


La passe d'armes se poursuit entre Cheikhou Oumar Sy, l’ancien député et membre fondateur du comité de défense du football sénégalais (Codefs) et le ministre Abdoulaye Sow. Après la dernière sortie médiatique du second vice-président de la fédération sénégalaise de football qui n’a pas raté les membres du Codefs, l’ancien parlementaire lui a porté la réplique…


"Le Comité de Défense du Football Sénégalais (Codefs) remercie tous les sénégalais et sénégalaises, plus particulièrement les amateurs et amatrices du Football, qui ont massivement signé la pétition."

"Avec plus de 12.000 signatures ( presque 1/3 de la capacité d'accueil du stade Demba Diop aujourd'hui en ruines) à travers le monde, nous avons exprimé notre désaccord pour un 4ème mandat de Me Augustin Senghor à la tête de notre Fédération sénégalaise de football (FSF)."

Les 12.000 signataires, des "bana bana" selon notre cher ministre et ami Abdoulaye Sow, ont dénoncé un faux consensus qui n'a pour objectif que l'accaparement de notre football par un groupe de personnes qui se croient indispensables pour le rayonnement du football sénégalais. Nous n'avons pas besoin d'être dans la Fédération pour nous considérer comme "acteurs du football". Nos impôts dont une partie est annuellement reversée à la FSF nous donnent pleinement le droit de dire NON à chaque fois que nous le jugeons nécessaire.

"La FSF a été dans l'obligation de s'exprimer devant les sénégalais pour défendre son bilan et de présenter un 'projet' vieux de 12 ans."


"Dans son programme, le camp du fameux consensus a choisi comme slogan: " Manko andeu outi Ndamli" et non "Ndam Yi" , ce qui est un réel manque d'ambitions et témoigne de sa vision court-termiste. En limitant le slogan à un seul objectif, iI est clair qu'ils ne sont obnubilés que par l'objectif de nous ramener la coupe d'Afrique des Nations en Janvier 2022, au cas contraire ils seront dans l'obligation de prendre une nationalité camerounaise. Nous les prendrons au mot et leur donnons rendez-vous dans 6 mois."

Le 13ème Gainde, bana-bana du football sénégalais.
Vendredi 6 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :