« MUSHKILA » / l'enfer libyen d'Adama Doucouré : Le reporter photographe se raconte...

Écrire peut être une thérapie pour certains. C'est le cas d'Adama Doucouré, le reporter photographe qui a choisi l'écriture pour extérioriser les démons de l'enfer libyen qui le hantent. MUSHKILA est un récit, son histoire, sa vie. Une vie qui a basculé un jour d'aventure pour avoir trop rêvé d'une condition meilleure de l'autre côté de l'Atlantique. Une vie abimée dans le désert, dans l'océan, et l'enfer des geôles. Ce récit est un cri du cœur du chef de desk photographie du quotidien l'Observateur pour dire son mal, mais aussi pour conscientiser les jeunes sur les dangers de l'immigration clandestine...


Vendredi 12 Juillet 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :