« L'enseignement supérieur doit adapter son offre de formation aux besoins du marché » (Marème Soda Ndiaye, député)


La benjamine de l'Assemblée nationale a pris la parole ce matin pour donner ses impressions sur le système en vigueur dans l'enseignement supérieur et ses exigences. 

Certes, elle est jeune, mais bien consciente que "l'éducation et la formation restent les moteurs de la croissance économique du pays". C'est pourquoi elle a tenu à exprimer le fond de sa pensée au ministre Cheikh Oumar Hanne en lui disant que : " l'insuffisance de ressources dans les établissements d'enseignement supérieur, l'explosion dans les différentes universités et toutes les difficultés récurrentes, doivent pousser à revoir l'offre et l'adapter à la réalité du marché".

D'après Marième Soda Ndiaye, il faut investir sur les secteurs comme l'agriculture, les énergies renouvelables, les TIC pour mieux y orienter les jeunes et les étudiants particulièrement.

À l'en croire si nous voulons, comme on le dit souvent, avoir une souveraineté alimentaire, être autonome et tendre vers l'émergence, "il faut que l'investissement dans la recherche et la formation puissent être renforcé".
Aussi, la suppléante de Aïssata Tall Sall pense que l'entrepreneuriat est également à renforcer parce qu'il est un moteur important qui peut pousser les jeunes à s'orienter vers la prise d'initiative...
Samedi 28 Novembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :