« FÄKH-MEN » À TOUBA / Descente nocturne du député Sadaga dans un "Fakh-land"... À la découverte des misères d'une horde de parias.

Un foyer de délinquants entretenu par des délinquants à Touba, il fallait s'y rendre pour le croire. La niche se trouve quelque part à Gare Bou Maq, un quartier de Touba. Cette faune interlope composée de gamins et d'adultes, dort le jour et opère des méfaits la nuit. Ils souffrent au plus profond d'eux-mêmes. Certains d'entre eux ont été abandonnés par leurs propres familles, d'autres ont eu des démêlés avec la coépouse de leur défunte mère, d'autres encore ont été éconduits par leurs marabouts ou élargis de prison. Pour l'honorable député Abdou Lahad Seck Sadaga, il n'est guère question de les abandonner définitivement. Sous les projecteurs de Dakaractu, il a été les voir avant d'interpeller les autorités de ce pays. De terribles révélations ont été faites et une bonne partie d'entre elles ont été volontairement censurées. REPORTAGE...


Lundi 7 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :