« Doing Business 2020 » / Bons résultats du Sénégal : Le MEER félicite le président Macky Sall.


Le MEER félicite le Président Macky Sall pour ses brillantes participations au sommet sur les océans en Norvège (Oslo) et à la rencontre Russie-Afrique (Sotchi). Cela conforte la place du Sénégal sur l’échiquier international et l’influence grandissante de notre nation à l’égard des grandes puissances du monde.
Nous réitérons nos félicitations à l’endroit du Chef de l’Etat pour les excellents résultats économiques dernièrement obtenus par notre Pays comme en atteste le dernier classement (18 places gagnées) « Doing Business ». Ceux-là attestent de la vitalité de notre économie et des axes qui la portent et constituent en outre une plaidoirie positive en faveur du PSE et des programmes connexes.
S’agissant de la situation de notre Parti l’APR, nous constatons depuis quelques jours un climat de tension qui y sévit avec des revendications portées par le slogan « APR va mal » et allant dans le sens de demander une plus grande prise en charge des préoccupations des militants, plus particulièrement de la jeunesse. Nous en sommes convaincus qu’il ne s’agit guère d’une crise, mais d’une étape normale dans la vie d’une formation politique à l’avenir certain, un parti dans lequel la démocratie existe et au sein duquel, chaque membre, peut dire son avis.

Oui chers camarades, inspirés par notre leader, tous avons naturellement en nous ce désir ardent de construire un parti fort, porté par une jeunesse épanouie et outillée. Nous nous sommes engagés pour la même cause, avec la même abnégation et les mêmes sacrifices. Mais, chers camarades, à une heure pareille, puiser dans les principes et fondamentaux de notre alliance, devra nous permettre de relever le défi et de rester fidèles à la condition première de notre engagement : Accompagner le Président Macky SALL pour la Construction d’un Sénégal Emergent.
Après des années de sacrifices et de batailles âprement disputées mais toujours remportées, vouloir remettre en cause le contrat moral qui nous lie avec notre leader, 7 mois après sa réélection pour un bail de 5 ans, pourrait relever d’un empressement susceptible d’être nocif à notre formation. Nous avons choisi de nous engager avec un Leader qui a toujours tenu ses promesses, qui tient foncièrement à sa jeunesse et qui mérite aujourd’hui plus que jamais notre confiance et notre détermination à cheminer avec lui. Son ambition est de gratifier à la jeunesse sénégalaise, de plus d’un millions d’emplois et les différents programmes mis en œuvre ont fini de prouver que cela était possible et faisable. En matière de formation, sa vision permet d’être optimiste et les efforts combinés du ministère de la jeunesse et du ministère de l’emploi, de la formation professionnelle et de l’artisanat avec des outils comme le 3FPT permettront à coup sûr de relever le défi de la formation des jeunes. Le recrutement massif de la fonction publique, le financement à grande échelle des projets des jeunes et femmes… Tous militent en faveur d’un futur radieux pour nous jeunes du Sénégal en termes d’emploi ou d’insertion et de formation.

Dans un contexte marqué par les critiques acerbes et futiles d’une opposition en perte de repère et décidée à saboter la gestion de notre leader, dans un contexte où les manigances et complots orchestrés à l’interne par une minorité dans le but d’organiser sa succession atteignent leur paroxysme, notre mission est de continuer le combat à ses côtés et non de prêter le flanc en fragilisant le bouclier, l’appareil qui le porte.

L’autre considération qui justifierait que nous évitions de ternir l’image de notre formation est purement politique. En effet, nous allons vers des élections locales et nous irons solliciter de nos concitoyens à ce qu’ils nous confient la gestion de leurs localités. Qui allons-nous convaincre en criant sur tous les toits que notre formation souffre d’une carence de vitalité ou qu’elle « va mal », validant ainsi le discours mensonger de l’opposition et lui tendant sans le vouloir une perche ? Notre Leader est un homme dont la trajectoire politique est limpide, un leader qui a conscience du poids de nos efforts et de nos attentes, le même qui, quand besoin en fut, a tout sacrifié, risquant sa vie, son honneur et sa liberté pour qu’existe ce en vertu de quoi certains exigent aujourd’hui des avantages et autres fruits. Il ne mérite pas que nous nous désolidarisions de lui, quelle que soit la légitimité de nos exigences et nonobstant les garanties existantes relativement aux préoccupations avancées.

Tout comme notre leader, je voue un grand respect à chaque camarade jeune, étudiant ou ouvrier, je considère avec la plus grande attention chaque préoccupation de quelque ordre qu’elle soit. Ma conviction est que, ensemble, autour de notre leader, instaurant le dialogue en principe directeur, nous pouvons continuer à construire un parti fort à même de porter des décennies durant, le projet de développement de notre cher Sénégal.
Dakar, le 25 Octobre 2019.
Ablaye DIAGNE, Coordonateur National du MEER
Vendredi 25 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :