« Couvre-feu ? Oui Mr Le Président, vous avez encore eu raison sur nous ! » (Par Habib Ndao)


Après l’épisode de Wuhan…

Face aux mesures d’urgence adoptées par le gouvernement afin de protéger la population et limiter la propagation du Coronavirus, nous sommes contraints de rester chez nous le soir. Cette situation inhabituelle nous conduit à adopter, temporairement, une nouvelle façon de vivre et de travailler.

 

Le Président Macky Sall, en décidant de l’instauration de ce couvre-feu, nous a rendu notre humanité et à mieux apprécier notre vie surtout familiale.

 

Pour rappel le Président a demandé l’instauration du couvre-feu aux députés après avoir consulté l’élite médicale, les sociologues, les politiques, les économistes, les financiers les syndicats, les clergés en somme tous les segments de la société sénégalaise  

 

Assurément ce couvre-feu présente incontestablement des avantages certains sur notre vie privée

 

Une fois nos journées de travail terminées, notre vie privée reprend son cours. Pendant ce couvre-feu, nous profitons de petits plaisirs simples, seul ou en famille, tels que le massage tonifiant, la pédicure, rigoler avec notre progéniture, partager notre expérience de jeunesse avec nos enfants, mieux les orienter vers l’essentiel, amoindrir les dégâts collatéraux des GAFA (Google, Amazone Facebook, Apple) sur l’éducation de nos enfants car nous avons grandi sans ces nouvelles technologies de l’information, qui ne sont d’ailleurs plus nouvelles. 

 

Finalement, restez chez soi, c'est peut-être un mal pour un bien ? Et n'oublions  pas que le couvre-feu permet de sauver des vies !

 

ON NE GASPILLE PLUS D’ARGENT LE SOIR  !!

 

Et ça c’est quand même le meilleur de tous les avantages. Finies les dépenses inutiles sur des coups de tête, acheter un Mojito à 4.000 FCFA !! Un expresso à 2000 !!! , un repas au restaurant argentin à 25.000 FCFA, une bière Corona à 5.000 FCFA  etc. 

 

La lecture reprend sa place dans nos vies 

 

Depuis plusieurs années, je dispose d’une dizaine de livres sur ma table de chevet ; grâce au couvre-feu, j’en ai lu beaucoup et faire aimer la lecture à ma fille et bien en profité pour lâcher notre téléphone, excellente méthode pour s’endormir beaucoup plus facilement. J’en profite pour vous recommander les livres suivants : “ Requiem ou TE Deum pour les médias“ ; “ Macky Sall contre vents et marées“, “Ces goulots qui nous étranglent “, “la Couronne du sacrifice“ “Le Sénégal au cœur “, 

Grâce au couvre-feu nous passons plus de temps avec nos enfants et on s’y habitue petit à petit.

 

Pour les parents qui travaillent beaucoup, qui ne sont rarement disponibles le soir, c’est quand même une aubaine de pouvoir passer autant de temps avec ses enfants. Accompagner son enfant grandir, ça n’a pas de prix !

 

LE MEILLEUR POUR LA FIN : LE SOMMEIL 

 

Nous dormons plus en période de couvre-feu, ce qui permet à nos cellules de se régénérer.  

Le confinement nous permet de renouer indiscutablement avec l’essentiel.

Le couvre-feu, c'est aussi passer du temps avec ses proches... même de loin. On ouvre un compte WhatsApp pour toute la famille sur lequel on se partager des petites vidéos marrantes de Jaw ketchup, du sémillant  avocat autoproclamé du 23 Juin, de Birima la hantise des moutons numériques qui terrorisent les intellectuels du net etc. ect .Si vous faites partie de ceux qui ne croisaient leurs enfants et/ou leur partenaire que deux fois par jour au mieux, le couvre-feu ne peut avoir que du bien ! 

 

Enfin, c'est aussi l'occasion de reprendre contact avec des amis proches que l'on a trop longtemps négligés.

 

Monsieur le Président, prolonger le couvre-feu pour ralentir les embouteillages de corbillards à Yoff et à Bakhia !!!, on n’avait presque oublié oh combien la vie est belle et que l’Economie, la recherche effrénée de l’argent, de la fortune, du patrimoine  ne constituent pas l’essentiel dans une vie.

 

Habib Ndao 

Citoyen

Mardi 16 Février 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :