Zlatan et l’obsession Manchester

Après l’appel du pied de Juan Mata l’enjoignant à rejoindre MU la saison prochaine, voilà que Zlatan Ibrahimovic ferait, selon la presse anglaise, l’objet d’une proposition indécente, ou presque, de la part des dirigeants de Manchester United, prêts à offrir un contrat de 2 ans et un salaire colossal à l’attaquant du PSG.


Décidément, Zlatan Ibrahimovic risque d’être obsédé par Manchester ces prochaines semaines. Et pas seulement parce que le tirage au sort des quarts de finale de la Ligue des champions a désigné Manchester City comme prochain adversaire du PSG.
Après l'appel du pied de Juan Mata, qui avoue qu’il serait "heureux de jouer avec lui", c’est la presse anglaise qui fait état de l’intérêt de Manchester United pour l’attaquant suédois. Le Daily Mail affirme que les dirigeants mancuniens sont prêts à offrir au joueur âgé de 34 ans et libre en juin prochain un contrat d’une durée de 2 ans et d’un montant de 24 millions de livres (environ 30 millions d’euros). Soit un salaire par semaine de 250 000 livres (plus de 300 000 euros) ! De quoi inciter Zlatan à briller lors de la double confrontation face à City.
Plus de 300 000 euros par semaine
Après l’appel du pied de Juan Mata, qui avoue qu’il serait "heureux de jouer avec lui", c’est la presse anglaise qui fait état de l’intérêt de Manchester United pour l’attaquant suédois. Le Daily Mail affirme que les dirigeants mancuniens sont prêts à offrir au joueur âgé de 34 ans et libre en juin prochain un contrat d’une durée de 2 ans et d’un montant de 24 millions de livres (environ 30 millions d’euros). Soit un salaire par semaine de 250 000 livres (plus de 300 000 euros) ! De quoi inciter Zlatan à briller lors de la double confrontation face à City.

C’est toutefois très loin de l’offre mirobolante que le quotidien italien La Republicca prête à l’un des clubs de la Super League chinoise, nouvel eldorado de la planète foot, pour attirer sa majesté Zlatan avec une somme astronomique de 75 millions d’euros. Le défi sportif, que représente pour le trentenaire, à ce stade de sa carrière, la découverte d’un quatrième grand championnat après la Serie A, la Liga et la Ligue 1, en même temps que le challenge de relancer des Red Devils au creux de la vague, seront-il plus forts ? Affaire à suivre…
Vendredi 25 Mars 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :