Zika, le virus en voie de mondialisation

Depuis plusieurs mois, Zika se propage dans les pays d'Amérique latine et atteint peu à peu d'autres continents, où le virus est importé. Cartes à l'appui, Le Figaro fait le point sur cette épidemie, qui a fait trois nouveaux morts jeudi au Venezuela.


L'inquiétude grandit autour du virus Zika. L'organisation mondiale de la Santé (OMS) a qualifié fin janvier d'«urgence de santé publique mondiale» l'épidémie du virus Zika, soupçonnée de causer des malformations congénitales. Transmis par les moustiques Aedes aegypti et Aedes albopictus, le virus Zika, à l'origine d'une épidémie grandissante, constitue une menace pour la santé humaine même si son infection passe souvent inaperçue.
Ce virus a été repéré pour la première fois en Ouganda en 1947 chez un singe. Il tire son nom d'une forêt située au sud de Kampala, capitale du pays, et appartient à la même famille Flaviviridae que le virus de la fièvre jaune. Tout comme la dengue et le chikungunya, deux autres infections tropicales, Zika se transmet par piqûres de moustiques. Les insectes piquent une personne malade, se chargent en virus et infectent ensuite les personnes saines. D'où une multiplication des cas potentiellement rapide.
Lorsqu'ils s'expriment, les symptômes sont de type grippal (fièvre, maux de tête, courbatures) avec des éruptions cutanées. Le Zika peut aussi se manifester par une conjonctivite ou par une douleur derrière les yeux, ainsi que par un œdème des mains ou des pieds. En outre, les différentes épidémies de cette infection font apparaître deux complications a priori liées au virus - toutefois le lien causal direct doit encore être prouvé formellement, bien que les deux événements soient corrélés statistiquement. Il s'agit du syndrome de Guillain-Barré et de microcéphalies. L'OMS a déclaré vendredi qu'il saurait d'ici quelques semaines si Zika est bien à l'origine de ces deux complications.
Après avoir été rapportée en Afrique, en Asie et dans le Pacifique, cette maladie atteint depuis 2015 le continent américain avec le Brésil comme principal pays touché.
Vendredi 12 Février 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :