Ziguinchor : Cissé Lô accuse des organisations patronales de détournement


Moustapha Cissé Lô ne rate plus une occasion de déverser sa bile sur le patronat. Après avoir frontalement attaqué Mansour Kama et Baïdy Agne, le président de la Chambre de Commerce de Diourbel, en séjour à Ziguinchor pour les besoins de la 3ème Université de l’Oncav, n’a pas encore été tendre cette fois-ci avec les quatre organisations que composent le patronat (CNP-CNES-MDES-UNACOIS). Il accuse ces derniers d’amasser 400 millions de FCFA, par an du Cosec destinés aux importateurs.
C’est devant plus de 300 chefs d’entreprise et des élus du département de Ziguinchor et de Sédhiou, que Moustapha Cissé Lô a révélé : «Les 4 organisations ((CNP-CNES-MDES-UNACOIS), siègent au Cosec pour se partager 400 millions de Fcfa chaque année. Elles profitent des perdiems pour faire voyager également soit leurs amis, soit leurs copines».
«La vocation du Cosec, c’est de soutenir le transport maritime, mais pas de prendre l’argent de ceux qui cotisent et de le donner à des organisations inutiles qui ne font que se remplir leurs poches et faire voyager leurs copines».
Très remonté contre le patronat, le président de la chambre de commerce de Diourbel en a profité pour dire devant ses collègues venu très nombreux : «Après une analyse profonde du dossier de réforme du patronat qu’ils ont voulu imposer, nous les avons mis à nu, parce qu’ils ont trafiqué le logo du Sénégal Emergent, pour faire croire au caractère officiel du document». 
«Les propos tenus par Abdel Kader Ndiaye, vice-président de la Cnes, lors de l’émission Pile ou Face », ne sont que des mensonges, il faut que ces gens-là arrêtent. Ils essayent de manipuler et font du trafic d’influence, ils manquent de légitimité», renseigne Moustapha Cissé Lô. Qui demande au gouvernement de porter plainte contre ceux qu’il qualifie de magouilleurs ».
Lundi 22 Août 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :