Ziarra de Cheikhna Cheikh Mahfouz en Casamance : La Gambie à l’honneur à Darsalam Chérif

La cité relieuse de Darsalam Chérif dans la région de Ziguinchor abrite la 40ème édition de la Ziarra de Cheikhna Cheikh Mahfouz AÏDARA, prévue du 28 au 29 décembre 2015. En prélude à cette importante rencontre, le Comité d’Organisation a tenu un point de presse à Ziguinchor.


Ziarra de Cheikhna Cheikh Mahfouz en Casamance : La Gambie à l’honneur à Darsalam Chérif
« L’intégration africaine ou le bon voisinage », tel est le thème de la 40ème édition de la ziarra annuelle de Darsalam Chérif. D’après le porte parole du Khalife Général, Chérif Boun Chamsidine qui dirigeait cette rencontre avec la presse, « l’année dernière nos oncles Diolas de la Casamance ont été honorés à travers l’imam Fansou BODIAN de Bignona et ce sont nos voisins de Kombo Birkama, en République de Gambie qui sont choisis comme invité d’honneur pour 2015.» 
A travers ce thème, l’objectif est de magnifier l’œuvre de Cheikhna Cheikh Mahfouz pour qui « l’Intégration africaine et l’interculturalité revêtaient une grande importance dans sa mission. »
Né en 1855 en République Islamique de Mauritanie, Cheikhna Cheikh Mahfouz s’est installé en Casamance en 1876 avec comme mission, l’islamisation des peuples de la Casamance, de la Gambie, de la Guinée Bissau et de la République de Guinée. C’est le 19 décembre 1919 qu'il sera rappelé à Dieu à Darsalam Chérif où il repose désormais.
Le porte-parole  du Khalife soutient que « le but de cette Ziarra n’est autre que la recherche de l’unité des musulmans et la consolidation de la paix et de la concorde dans notre société, comme l’a clairement indiqué le vénéré Chérif Cheikh Chamsidine Aidara lors de la première édition en 1976. Raison pour laquelle, le Khalife Général Chérif Cheikh Khatab Chamsidine nous invite à nous attacher aux préceptes de l’Islam et aux nobles valeurs qu’il véhicule telles l’unité, la solidarité, le pardon, l’union des cœurs et des esprits. Il appelle au respect des personnes âgées, au respect des autorités de la République et au respect des lois et règlements qui fondent le pouvoir d’Etat.  Une occasion pour rappeler aux musulmans le caractère sacré de la Vie humaine, de la Dignité humaine et du Bien d’autrui. Le Prophète (PSL) dans son dernier sermon a formellement interdit toute violation de ces trois éléments. »
Interpellé sur la politique de modernisation des cités religieuses lancée par l’Etat, Cherif Boun Chamsidine dira : « comme toutes les familles religieuses, nous espérons que l’Etat fera quelque chose afin de moderniser les cités religieuses de Cheikhna Cheikh Mahfouz qui sont dans  région naturelle de la Casamance à savoir Darsalam Chérif, Binako, Daroul-Khaïry et Mahmouda Chérif. »
Dimanche 27 Décembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :