ZIGUINCHOR : Le FONGIP mobilise 400 millions de francs Cfa pour armer les femmes contre la pauvreté.


Lutter contre la pauvreté est un des principaux défis à relever en Casamance. Une mission difficile dans laquelle les femmes sauront compter sur le soutien et l’accompagnement du Fonds de Garantie des Investissements Prioritaires (FONGIP).
C’est au total plus de 400 millions F CFA que le FONGIP a mobilisés au profit des femmes de la Casamance, notamment celles de la région de Ziguinchor. Ces fonds, logés à Cauri Microfinance ont permis à la gente féminine de s’armer davantage contre la pauvreté qui a fini de se féminiser dans cette région sud du Sénégal. Le dixième anniversaire de cette institution de microfinance qui marque également l’ouverture de son siège a permis au FONGIP de faire le bilan de son action en faveur des femmes.
Cette action, à en croire Doudou KA, Administrateur Général du FONGIP, entre dans la priorité du Président de la République Macky SALL qui « a donc instruit de mettre en œuvre un dispositif innovant comme le FONGIP, pour permettre aux femmes en particulier d’accéder aux services de financements à un coût abordable et raisonnable ». Un dispositif dont l’opérationnalisation s’est faite en Casamance en premier lieu conformément aux instructions du Chef de l’État. Il s’agit donc pour l’Administrateur Général du FONGIP « d’une discrimination positive pour cette région démunie et meurtrie par des décennies de conflit. »
Selon M. KA, le pari du FONGIP, « c’est le développement par les femmes pour asseoir une paix définitive et durable ». En guise de preuve de performances de son institution au sud du pays, Doudou KA de citer quelques actions majeures qui traduisent la priorité que Macky Sall donne à la Casamance où les femmes sont les principales actrices du développement. Parmi les réalisations, il est noté entre autres réalisations :
  • Accès aux Bourses de Sécurité Familiale
  • La gratuité pour les 0 à 5 ans dans le cadre de la Couverture Médicale Universelle (CMU)
  • L’arrivée prochaine du Programme d’Urgence de Développement Communautaire (je parle sous le contrôle de mon frère Souleymane Jules Diop avec lequel je partage Cabrousse par nos grand-mères) 
  • Le dragage du Fleuve Casamance
  • Le Pôle Développement de la Casamance (PPDC)
  • Les Bateaux Aguène et Djonbone
  • La Réduction de 50% du prix de la desserte Dakar Ziguinchor (les femmes transformatrices savent ce que cela représente)
  • La Mise en place du transport urbain à Ziguinchor (prix du billet à 100 F CFA)
  • L'Ouverture de l’Hôpital de la paix
 
 En matière de financements bancaires d’abord l’action du FONGIP a permis pour le moment à 23 PME, d’y accéder pour près de 189 Millions F CFA.
« Aujourd’hui nous sommes fiers de dire que notre action a permis de faire bénéficier à 137 groupements de femmes et 38 porteurs individuels de financements par les SFD pour un montant de plus de 439 millions F CFA dans les régions de Ziguinchor, Kolda et Sédhiou » a déclaré Doudou KA.
Pour l’avenir, 350 millions F CFA sont déjà votés exclusivement pour ce début d'année pour permettre à Caurie et d'autres partenaires de continuer à accompagner les femmes, entrepreneurs de la Casamance. C’est le cas prochainement pour une dizaine de PME dans le secteur du tourisme. Une belle perspective donc pour ces femmes qui trouvent à travers le FONGIP un partenaire stratégique dans la lutte héroïque qu’elles mènent contre la pauvreté en Casamance.
 
 
 
Lundi 25 Janvier 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :