ZIGUINCHOR : Baldé condamne la tentative d’arrestation de son plénipotentiaire à Bandjikaky et la « prise à partie » de son responsable par des gendarmes sénégalais à Paris


La tête de liste nationale de la coalition Kaddu Askan Wi a voté au bureau de vote n° 2 du dispensaire municipal de Santhiaba, Ziguinchor. Dans son interview accordée aux journalistes, Abdoulaye Baldé a déploré deux faits intervenus ce dimanche.
A l’en croire, « nous déplorons un fait qui se passe dans l’arrondissement de Kataba ». En effet, M. Baldé a informé que « c’est un sous-préfet zélé qui veut arrêter un de nos responsables parce que celui-ci est parti au centre de distribution sur instruction du chef de village, il est revenu avec des cartes d’électeur dont il avait déjà les récépissés et qu’il a redistribuées à ses électeurs ».
Ainsi, la tête de liste nationale de Kaddu Askan Wi d'indiquer que « le sous-préfet, dans un zèle, alors que tous les responsables de l’APR le font, a voulu utiliser la force publique pour faire arrêter notre responsable ».
Visiblement en colère, Abdoulaye Baldé a « condamné cela » avant de « demander à nos militants de se tenir comme un seul homme, si jamais le préfet arrivait à exécuter cette décision,  et de s’opposer avec toute la vigueur nécessaire, parce que nous ne sommes pas dans une République qui s’appelle Bennoo Bokk Yakaar, mais plutôt République du Sénégal ».
Dans un autre registre, M. Baldé a « déploré des faits qui se sont passés à Paris où notre responsable M. Sow a été pris à partie par les gendarmes sénégalais devant l’ambassade du Sénégal, il a été violenté et blessé au visage et à plusieurs parties de son corps. » 
Abdoulaye Baldé a conclu en soutenant que « notre coalition a pris les dispositions pour porter plainte contre ce gendarme ».

 
Dimanche 30 Juillet 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :