Yémen : "Si l'Arabie Saoudite n'était pas intervenue, le Yémen aurait fait allégeance à Daesh", selon Dr. Bakary Sambe de l'UGB.


Yémen : "Si l'Arabie Saoudite n'était pas intervenue, le Yémen aurait fait allégeance à Daesh", selon Dr. Bakary Sambe de l'UGB.
 
Analysant les derniers développements au Moyen-Orient, Dr. Bakary Sambe voit dans l'intervention saoudienne au Yémen, une volonté de "contenir une rébellion chiite qui ne l'épargnerait pas si elle se propageait jusque dans ses minorités dans la région de Charguiyya, c'est aussi le cas pour le Bahreïn". 
 
Pour Sambe, cette intervention reconfigure une "alliance sunnite" à laquelle adhère les Emirats Arabes Unis, le Maroc, la Jordanie, le Bahreïn, le Koweït et le Qatar parmi tant d'autres.
 
"Cette guerre d'usure idéologique et stratégique entre l'Iran et l'Arabie Saoudite sous forme de confrontation entre sunnisme et chiisme prendra de plus en plus d'ampleur" selon, cet enseignant chercheur au Centre d'étude des religions (CER-CRAC) de l'Université Gaston Berger.
 
Selon lui, "nous sommes devant un paradoxe géostratégique et diplomatique qui fait qu'au même moment où les alliés du camp occidental s'allient avec des milices chiites pour venir à bout de Daesh en Irak et Syrie, l'Arabie Saoudite constitue une alliance pour combattre des rebelles chiites appuyés par l"Iran".
 
"Ces inconséquences dictées par une conjoncture complexe ne manquera pas d'avoir des retombées sur la reconfiguration des relations diplomatiques au Moyen-Orient mais aussi entre le monde musulman et les puissances occidentales", dira t-il.
Mercredi 1 Avril 2015




1.Posté par pseudo le 03/04/2015 15:58
De grâce, ne mêlez pas le SENEGAL à ces affaires auxquelles vous ne savez rien.

2.Posté par ombre le 14/04/2015 18:26
Mais Le titre na rien a avoir avec Le contenu.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016