Yankhoba Diattara sur les sorties du maire de Thiès : « Talla Sylla a reçu mandat de Macky Sall pour déstabiliser Idrissa Seck »

Le vice-président du Conseil départemental de Thiès, Yankhoba Diattara, a affirmé hier que l’actuel maire Thiès, Talla Sylla, est en mission « sous les ordres » du Président Macky Sall pour « ternir l’image d’Idrissa Seck».


Yankhoba Diattara sur les sorties du maire de Thiès : « Talla Sylla a reçu mandat de Macky Sall pour déstabiliser Idrissa Seck »
Le divorce est quasi définitif entre le président du Conseil départemental de Thiès, Idrissa Seck et le maire Talla Sylla. En effet, l’édile de la ville a de nouveau tiré sur le patron de Rewmi. Talla Sylla s’est vertement pris à Idy à Mbacké où il s’est rendu dans le cadre de l’installation d’un comité de pilotage de la campagne électorale en perspective des élections législatives. « Il ne veut ni être député, ni maire, ni président de Conseil départemental. Je me suis résolu à m’abstenir de parler. Parce que si je disais ce que je sais, ça ferait beaucoup de dégâts », a  soutenu Talla Sylla, qui accuse ainsi Idrissa Seck d’aller se « refugier dans la coalition Manko Taxawu Senegaal » en vue de briguer les suffrages des Sénégalais. Des propos qui n’agréent pas du tout le vice-président du Conseil départemental.
 
D’après Yankhoba Diattara, Talla Sylla est en mission pour le Président Sall et travaille de manière à « ternir l’image » du leader de Rewmi. Mieux, il trouve que l’actuel maire de la capitale du Rail a déjà « vendu Thiès » au Président Macky Sall . « Talla Sylla veut ternir l’image du président Idrissa Seck. Il est très petit pour le faire (…). Sa réputation est connue de tous. Il finit toujours par trahir tous ses compagnons politiques », a déclaré l’ancien premier adjoint au maire Idrissa Seck, qui animait un point de presse dans un restaurant de la Cité du Rail.

« Talla ne raconte que des contrevérités »
 Pour Yankhoba Diattara, Talla Sylla doit à Idrissa Seck « reconnaissance et gratitude » parce que, dit-il, c’est le président du parti Rewmi  qui l’a « ramassé du cimetière politique pour le réhabiliter ». Ainsi, il indique que Talla doit dire également « alléluia à Idrissa Seck ». Malheureusement, ajoute-t-il, dans ce pays, les valeurs politiques sont « tellement dévoyées » et aujourd’hui, c’est la traîtrise qui est érigée en règle de fonctionnement politique. De même, Yankhoba Diattara a également profité de l’occasion pour répondre au maire Talla Sylla qui dénonçait, il y a quelques mois, la mauvaise gestion des fonds par l’équipe municipale d’alors conduite par Idrissa Seck. Selon le bras droit d’Idy, Talla s’est engagé dans cette histoire pour essayer de « tromper les Sénégalais ». « Idrissa Seck est élu maire en 2002, et depuis cette date, nous recevions fréquemment la visite des agents de l’Inspection générale d’Etat (Ige). Nous avions été audités à plusieurs reprises. Il y a eu des arrestations quelque part. Mais à Thiès, vous n’avez jamais entendu ou vu un petit rapport épingler la gestion de la mairie sous Idrissa Seck. Il ne raconte que des contrevérités », tente-t-il de recadrer.
Pour les élections législatives à venir, Yankhoba Diattara révèle que leur « ennemi de l’heure » ne gagnera pas un seul bureau de vote, encore moins un centre. « Si Talla Sylla continue ses attaques, il faut qu’il s’attende à des ripostes beaucoup plus vigoureuses. Il en payera le prix, et il faut qu’il le sache », prévient-il, tout en ajoutant que la ville de Thiès ne sera « jamais dans l’escarcelle de la coalition au pouvoir ».
Enquete
Vendredi 12 Mai 2017
Dakar actu




Dans la même rubrique :