YAYA SOW, CONSEILLER ÉCONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL : « Le jour où le Président Macky Sall me reprend mon poste de mandataire, je quitte l’APR »

Conseiller économique, social et environnemental, Yaya Sow, à l’occasion de la conférence de presse qu’il a organisée pour déplorer la situation qui prévaut dans le département de Kaffrine, a menacé de quitter l’Alliance pour la République (APR) si le Président Macky Sall lui prend son poste de mandataire de Benno Bokk Yakaar dans le dé- partement de Koungheul. Il a ainsi dénoncé les agissements d’Assane Diop et Mayacine Camara, respectivement ancien ministre et actuel maire de la localité.


Face à la presse, hier, dans un hôtel de la place, le conseiller économique, social et environnemental et par ailleurs Président de l’Association des maires du département de Kaffrine, a brisé le silence pour expliquer au Président de la République, Macky Sall, la situation politique qui prévaut dans cette localité.
A l’en croire, des responsables libéraux qui ont transhumé veulent saper la dynamique unitaire du parti au pouvoir. Ce qu’il ne compte pas accepter. «Aujourd’hui, l’ancien ministre Assane Diop et le maire de Koungheul, Mayacine Camara, se sont ligués pour me reprendre le poste de mandataire de Benno dans le département. Ils veulent ainsi investir leurs candidats pour les élections des Hauts conseillers des Collectivités territoriales (HCCT). Mais c’est peine perdue», a déclaré le vice-président de l’Association des maires du Sénégal.
Avant de rappeler au Chef de l’Etat que la majorité des conseillers de toutes les communes du département sont avec lui.
«Nous ne soutiendrons pas les candidatures de transhumants comme celle de l’ancien ministre Assane Diop. Le jour où le Président Macky Sall me reprend mon poste de mandataire départemental, je quitte l’Alliance pour la République (APR) parce que j’ai beaucoup investi pour le parti», menace-t-il.
Poursuivant son argumentaire, il renseigne que le problème de l’APR ont pour noms : Mayacine Camara et Assane Diop. Ces derniers, accuse-t-il, sont en train d’y créer des tendances. «Que Macky Sall appelle ces responsables à revenir à la raison. Qu’il sache que la tension couve au sein de l’APR. De sorte que s’il ne prend pas le parti en main, il pourrait imploser. Si le Président valide la liste de Mayacine Camara et d’Assane Diop, nous allons présenter notre liste et battre campagne contre l’APR. Nous avons la majorité avec nous. Que l’APR investisse ou pas nos candidats, nous allons gagner les élections des hauts conseillers des collectivités territoriales», prévient-il.
Mardi 9 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :