"Wade extrêmement décidé à aller aux élections" (Pape Diop)


"Wade extrêmement décidé à aller aux élections" (Pape Diop)
Le président du Sénat, Pape Diop, indique que le président Abdoulaye Wade est ‘’extrêmement décidé’’ à l’élection présidentielle du 26 février prochain, estimant que sa candidature est ‘’valide et sera validée’’ par le Conseil constitutionnel.

‘’Physiquement, il se porte très bien. Il est extrêmement décidé à aller à l’élection présidentielle (…)’’, a dit Pape Diop qui était, dimanche, l’invité de l’émission Le Grand jury de la RFM.

Abdoulaye Wade ‘’a révolutionné le Sénégal, depuis 11 ans. La majeure partie des Sénégalais veut qu’il reste pour continuer ses chantiers’’, a dit M. Diop, ancien président de l’Assemblée nationale et ancien maire de Dakar.

‘’Pour nous, sa candidature est valide et sera validée’’ par le Conseil constitutionnel, a ajoute Pape Diop, membre du bureau politique du Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir).

‘’Si des gens estiment qu’in n’a pas le droit de se présenter, d’autre estiment qu’il en a le droit. En tout cas, il y a une institution qui doit se prononcer, c’est le Conseil constitutionnel. En attendant qu’il se prononce, on a notre candidat’’, selon lui.

Le président du Sénat estime, en outre, que l’âge du président (85 ans) ‘’n’apparaît pas sur son physique’’, soutenant que cela n’a été évoqué par l’opposition que lorsque l’argument juridique a été battu en brèche.

Abdoulaye Wade a été investi vendredi candidat du PDS et des Forces alliées (FAL 2012) à l’élection présidentielle de février. Une vingtaine de candidatures dont celles de ses anciens Premiers ministres Idrissa Seck, Macky Sall et Moustapha Niasse sont annoncées à ce scrutin.

Sa candidature est contestée par le Mouvement du 23 juin (M-23) qui regroupe des partis de l’opposition et des organisations de la société civile.

Le président Wade a été élu en mars 2000 et réélu en février 2007. Il a organisé un référendum constitutionnel en janvier 2001, ce qui a donné au Sénégal une nouvelle Constitution diversement interprétée par les juristes, à la question de savoir si en février 2007 il était élu pour un second ou un premier mandat.

Le Conseil constitutionnel est l’organe compétent pour dire si les candidatures sont recevables ou pas, au plus tard 29 jours avant le jour du scrutin présidentiel.

( Avec APS )
Dimanche 25 Décembre 2011




1.Posté par Dayejeex!Dayejeex!Dayejeex! le 25/12/2011 20:30
Les cadres du PDS n'ont ni véritable courage ni volonté! Qui d'entre eux pousserait son propre père à briguer les suffrages à plus de 85 ans (sans TVA) pour supporter la lourde de charge qu'est de développer un pays qui est des plus pauvres de la planète? S'ils clament si fort leurs réalisations et la vision géniale de WaxWaxeet ne devraient-ils pas trouver plus d'intérêt à ménager cet homme génial, hors du champ politique, pour continuer à bénéficier de ses conseils, de sa vision éclairée, et mettre en selle un autre génial leader qui continuerait la tache? En fait cela prouve tout simplement leur incapacité! Et aussi la nullité de leader génial qui aprés 26 ans d'opposition et 11 ans de pouvoir n'a même pas réussi de trouver quelqu'un, et a fortiori même une équipe, pour prendre la relève! Et comble de tout il pense que son fils, dont tout le monde connait la médiocrité est le seul capable de lui succéder! Quelle insulte aux Sénégalais!
Mais tout ce beau monde libéral croit-il en ALLAH? Ces libéraux pensent-t-ils que que leur visionnaire de WaxWaxeet est éternel? Ne leur arrivent-t-ils pas de penser que (je ne le lui souhaite pas) WaxWaxeet peut être rappelé à tout moment, comme nous tous, par LE SEUL, L'UNIQUE GUIDE SUPREME : ALLAH? Et que à coup sûr WaxWaxeet à son âge en est plus proche que la plupart d'entre eux, la plupart d'entre nous? A moins qu'ils ne souhaitent, eux les libéraux, qu'on y passe tous? YALNA AYE BI YEM CI NIOOM!



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016