Wade espère voir les sujets politiques ’’dans les tiroirs’’ après février 2012


Wade espère voir les sujets politiques ’’dans les tiroirs’’ après février 2012
Le président de la République, Abdoulaye Wade, a exprimé, mardi à Dakar, le souhait pour que les Sénégalais mettent les sujets politiques ‘’dans les tiroirs’’ après les élections de février 2012, pour s’intéresser à d’autres questions.

‘’ J’espère qu’après le mois de février 2012, on mettra les discussions politique sur les tiroirs’’, a-t-il notamment dit à l’ouverture de l’Assemblée générale constitutive du Réseau africain des poètes, essayistes et nouvellistes (PEN Afrique).

Le chef de l’Etat estime que les pensées domestiques des Sénégalais doivent s’ouvrir à l’international, regrettant l’inexistence de débat intellectuel.

A cet égard, il souhaite qu’il y ait des ‘’thèses’’ et des ‘’thèmes’’ autres que des problèmes politiques.

‘’ Il faut développer le culte du dialogue, de l’échange. Lorsque, je ne serai plus président, dans ma maison, je vais recevoir des écrivains, des musiciens avec la musique traditionnelle pour discuter d’autres questions ‘’, a promis le président Abdoulaye Wade.

En sa qualité de premier protecteur des Arts et des Lettres, il a assuré que le gouvernement ne ménagera aucun effort pour accompagner les écrivains.

‘’C’est absurde, la production au compte d’auteurs. Ce n’est pas bon. Il faut que les écrivains aient l’habitude de se faire éditer par des grands éditeurs’’, a-t-il suggéré dans le but de favoriser la consommation des œuvres littéraires.

Il a exprimé ses regrets devant la faiblesse de la production des écrivains sénégalais.

( APS )
Mardi 22 Novembre 2011




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016