Wade demande à ses jeunes partisans de sécuriser les bureaux de vote


Wade demande à ses jeunes partisans de sécuriser les bureaux de vote
Le candidat des Forces alliées pour la victoire (FAL 2012), Abdoulaye Wade, a appelé samedi à Tambacounda (est), ses jeunes partisans à sécuriser les bureaux de vote le jour du scrutin, pour éviter que les bulletins de leur candidat ne soient "volés" par l’opposition.

‘’Vous les jeunes, je vous confie les bureaux de vote’’, a lancé Me Wade, indiquant avoir reçu samedi matin un message faisant état d’un projet de l’opposition de retirer ses bulletins des bureaux de vote.

Le Mouvement des forces vives du 23-Juin (M23) regroupant des partis politiques et des mouvements sociaux et des membres de la société civile met en œuvre un plan d’actions contre la candidature jugée illégale du président sortant, bien qu’elle ait été validée par le Conseil constitutionnel depuis le 27 janvier.

La dernière phase de ce plan intitulé l’‘’assaut final’’, inclut de faire abstraction des bulletins du candidat Wade le jour du scrutin.

Pour Abdoulaye Wade, les candidats de l’opposition ‘’savent qu’ils ont perdu’’ et veulent faire en sorte que ses bulletins ‘’ne soient pas visibles’’ le jour du scrutin prévu le 26 février prochain, a-t-il dit.

‘’Mais, ça, ce n’est pas possible’’, a-t-il martelé, avant d’ajouter : ‘’Je vous demande de vous mettre autour des bureaux de vote et d’arrêter tous ceux qui veulent voler des bulletins’’.

Pour Me Wade, il s’agit là d’un ‘’acte citoyen’’, car la sécurité n’est pas du seul ressort des forces de l’ordre, mais aussi de tout citoyen en présence d’un malfaiteur.

Auparavant, le candidat des FAL 2012 avait déploré l’attitude de ses opposants qui, ‘’ ne font que parler dans les télévisions au lieu de venir chercher des électeurs’’.

‘’Pour arriver au pouvoir, il faut avoir le courage d’affronter la piste et la poussière’’, a-t-il dit, notant que le fait de ‘’se coucher dans chambres climatisées’’ pour tenir des réunions le lendemain, est ‘’à la limite irresponsable’’.

Le candidat Wade qui a salué l’‘’engagement’’ dont ont fait montre ses jeunes partisans dans la région de Tambacounda, les à invités à poursuivre sur cette lancée ‘’jusqu’à la victoire du 26 février’’.

Il a promis un ‘’prix’’ à chaque commune ou communauté rurale en fonction du score qu’elle aura enregistré, au soir de l’élection présidentielle que lui disputent 13 autres candidats.
Samedi 18 Février 2012
APS




1.Posté par BRESCIA le 19/02/2012 00:05
Wade sei un pezzo di merda, sei un coglione, sei un testa di cazzo.

2.Posté par Ngorr le 19/02/2012 01:08
Wade appelle les jeunes de son parti de faire le travail des forces de l'ordre. Wade appelle carrement a la guerre civile. Senegalais, chassons ce vieux demon pire que bagbo. Tes jeunes liberaux trouveront les jeunes du peuple sur leur chemin. lets go.

3.Posté par seck le 19/02/2012 01:34
il a raison le moment de dire arretez est venu nous jeunes liberaux nous allons sous traiter le conflit gare aux temeraires

4.Posté par Brain Use le 19/02/2012 08:13
Vous bandes de connards du Parti Des Sathies, nous les jeunes du peuple vous attendons de pieds ferme. WADE n'a plus confiance en sa police, car celle ci ne peut nous empecher de manifester et d'aller ou on veut. Votre merde de singe de 90 ans va dégager par force et par la force qu'il le veuille ou non. Vous ne pouvez rien contre ce peuple. Et profiter encore, parce que nous le combat est encore pas violent, ce qui veut dire que si vous insistez, on est obligé de vous cibler et sans exception aucune.
Peuple Sénégalais, le combat ne sera pas facile, mais la victoire est à bout portant, et continuons le combat.
WADE dégage

5.Posté par aseck le 20/02/2012 03:17
Les soit disant libéraux là c'est des poltrons, ils sont entrain de pisser dans leurs frocs... si j'étais vous je ne me ferais pas remarquer en ce moment au risque de voir ma maison brûler comme celle de vos mentors. C'est le Palais qu'il faut brûler. On veut un système parlementaire ! Y'en A Marre des soit disant libéraux dont les calots bleus tirent sur des enfants avec des balles réelles. WADAFI na fi djougué !



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016