Wade chez des familles religieuses de Diourbel: Des soutiens, aucun «ndiguël»


Wade chez des familles religieuses de Diourbel: Des soutiens, aucun «ndiguël»
Me Abdoulaye Wade a mené des visites de courtoisie auprès de trois familles religieuses et des marabouts établis à Diourbel. Au finish, il n’a récolté que des promesses de soutien et non des « ndigël » ou consignes de vote comme il le souhaite en cette période de campagne pour le deuxième tour.

La visite de courtoisie que le candidat des Fal 2012 a menée auprès des familles religieuses a-t-elle eu l’effet escompté ? La question s’impose si l’on sait qu’au terme de ses tête-à-tête avec les marabouts rencontrés, aucune consigne de vote n’a été donnée en sa faveur. Les hôtes de Wade ont à l’unanimité donné leur accord de prier pour lui pour que Dieu exauce ses prières.
Dès sa descente d’hélicoptère qui a atterri à la gare ferroviaire de Diourbel, le président sortant s’est rendu directement chez Amdy Khady Fall fils de Serigne Assane Fall. Par la suite, il a été reçu par Serigne Amdy Modou Mbenda Fall qui est vice-khalife des Baye Fall et fils de Serigne Modou Mbenda Fall de Cheikh Ibrahima Fall. A ces marabouts, Wade a fait croire que « c’est grâce à vos prières que je suis admis au second tour, maintenant je reviens pour vous demander davantage de soutiens pour que je gagne cette dernière étape ». Il va terminer sa tournée chez les religieux auprès de Serigne Ateh Mbacké, fils de Serigne Fallou Mbacké. Face à ce dernier, le Pape du Sopi promet d’écrire un livre sur son parcours dans le mouridisme.

Après l’avoir religieusement écouté, ces marabouts ont tous promis de le soutenir pour qu’il puisse sortir gagnant au terme du second tour de l’élection présidentielle. Il faut préciser qu’aucune consigne de vote n’a été donnée par ces chefs religieux. Ce qui n’a pas empêché Wade de continuer son opération de charme envers les chefs religieux lors des audiences qu’il donnait dans la gouvernance de Diourbel. Des rencontres au cours desquelles il a reçu Serigne Abib Kandji, khalif général de la famille des Kandji de Diourbel (représentant les tidiane dans cette ville), Serigne Omar Tandian de Serigne Mbacké Tandian. Il a aussi reçu des responsables politiques locales comme le Dr Alioune Camara du Rp, de Mame Diarra Mbow du Parti socialiste et une délégation de l’Ujtl du département de Diourbel. Ce qui, selon certaines indiscrétions, a amené l’Ujtl de la commune à bouder parce que responsables voulaient être reçu avant que l’Ujtl département.

Pathé DIASSE (APPEL)
Lundi 12 Mars 2012
Pathé DIASSE (APPEL)




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016