Wade-Bennoo: Ils l'ont cherché, ils l'ont trouvé!


Wade-Bennoo: Ils l'ont cherché, ils l'ont trouvé!
DAKARACTU.COM  Le désaccord au sein de Bennoo frise maintenant le ridicule. Les dirigeants de cette alliance n'ont toujours pas compris que leur mésentente affichée fait le bonheur et les affaires de leurs adversaires. Lors du dernier conseil des ministres, le président de la République, Me Abdoulaye Wade, ne s'est pas privé de souligner les difficultés de Bennoo Sigiil Senegaal pour  choisir le du candidat de l'unité et du rassemblement. Il en a profité pour enfoncer le clou et exhorter ses partisans à redoubler d'efforts. Selon Me Wade, Niasse a cassé du sucre sur le dos de Tanor et lui avait confié des choses sur ce dernier que la morale lui interdit de divulguer. Avant d'ajouter: " je sais que Niasse ne s'alignera jamais derrière Tanor de gaieté de coeur. Leur mission était mort-née parce que non-viable". Devant un tel gâchis, les dirigeants de Bennoo font presque pitié. Comment un électeur peut-il voter pour des politiques qui affichent une telle désunion et de telles contradictions ? D'ailleurs, le président d'honneur du Parti de l'indépendance et du travail (Pit), en convalescence à Paris, Amath Dansokho, est assommé et abasourdi. Avec de tels agissements, les dirigeants de Bennoo ne montrent pas l'exemple et la partie pour eux s'avère bien compromise. Le fiasco pour Bennoo est programmé.
Samedi 5 Novembre 2011




1.Posté par Citoyen Africain d'origine sénégalaise le 05/11/2011 11:56
Franchement comment voulez vous qu'une entente s'installe entre ces deux conquérants du pouvoir!! Mr Niasse a été déjà été victime de ce tendem de choc avec Mr Wade.

Et vous voulez aujourd'hui qu'il accepte de se ranger derrière Mr Tanor pour espérer subir le même traitement jadis accordé par Wade.

Mr Tanor Dieng quant à lui ne peut pas décider de mettre en berne tout l'héritage reçu du parti socialiste qu'il a si jalousement conservé depuis le temps de l'ex président Diouf. Accepter de se ranger derrière MR Niasse est inconcevable pour tout le système socialiste.

L'heureux gagnant d'une telle échec n'est personne d'autre que le système politique de Mr Wade qui encore une fois arrive par torpiller le mouvement Beeno. Mais le perdant de tous les temps est toujours le peuple sénégalais.

Les Sénégalais seront toujours les dindons de la farce des politiciens.


2.Posté par Baba le 05/11/2011 14:46
Le manque de consensus entte Niasse et Tanor montre l'idee que leurs bases respectives se font de l'etat. Meme si on arrivait par miracle a un modus operandi, et qu'ils arrivent au pouvoir, l'un ou l'autre parti se feront une guerre sans merci pour le cotnrole des postes clefs dans l'appareil d'etat et la distrubution des prebendes. Voila la veritble lecon que cette impossibilite au depassement de Niasse et Tanor nous apprends. Fervent defenseur de Benoo, je me rends compte aujourdhui que malheureusement, Benoo au pouvoir ne sera pas synonyme de rupture , car les etas majors ont encore une conception du pouvoir qu ne rompts pas avec les pratiques de Wade ou de l'ancien regime PS. Il n ya qu'a ecouter les tenors de l'un et l'autre parti.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016