WORLD VISION SÉNÉGAL : L’OBSERVATION DE PREMIÈRE MAIN EST UN FACTEUR DÉCISIF


Cette semaine, World Vision Sénégal a eu l’honneur et le privilège d’accueillir une délégation de l’équipe du Congrès américain au Sénégal. L’objectif de la visite, organisée en partenariat avec le Global Poverty Project et Vision Mondiale E.-U, avec le soutien de la Bill & Melinda Gates Foundation, était très clair et mûrement réfléchi :
Comprendre et examiner l’efficacité de l’acheminement de l’aide dans les activités financées par le gouvernement américain au Sénégal. Et promouvoir en outre des efforts soutenus en faveur de l’efficacité des programmes afin d’approfondir les efforts de plaidoyer, pour attirer une attention et des ressources ô combien nécessaires vers le Sénégal.
« Nous sommes particulièrement reconnaissants d’avoir eu l’opportunité d’organiser cette visite de terrain du Congrès américain au Sénégal. Cela a été une formidable opportunité pour ces décideurs américains d’influence de voir par eux-mêmes les défis auxquels le Sénégal se trouvait confronté en matière de développement, et de voir le superbe travail des programmes financés par les E.-U, tels que les programmes de World Vision et autres partenaires, qui abordent de manière tangible et durable ces problèmes de développement », a déclaré Dr Andrew Catford, Directeur National de World Vision Sénégal.

Observer l’efficacité sur place

World Vision Sénégal et les autres partenaires ont travaillé en étroite collaboration afin de s’assurer que le programme intensif sur quatre jours couvrait un vaste éventail d’interventions de développement essentiellement axées sur la santé et la nutrition, mais aussi de découvrir des activités de développement économique clé ainsi que liées à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène.
“Ce voyage d’apprentissage au Sénégal nous a permis d’accomplir davantage en une demi-heure qu’en une vie de conférences. Grâce à des visites de terrain à tous les niveaux du système de soins de santé, nous avons découvert l’impact formidable de World Vision sur la santé générale des habitants du Sénégal – rendant les statistiques tangibles et soulignant la masse de travail qu’il reste encore à accomplir », a indiqué l’un des participants au voyage du congrès.
Toutes les parties prenantes essentielles à l’exécution des programmes, c.à.d. World Vision, les employés de programme des autres ONG partenaires, les autorités publiques locales et les groupes communautaires ont été invités à partager leurs expériences directes et les bénéfices tirés de l’investissement et de l’acheminement de l’aide américaine, tous préconisant la poursuite du soutien sur la base de leurs propres récits factuels.
Travailler pour assurer le bien-être des enfants, des familles et des communautés au Sénégal
Ayant pu constater de première main l’impact et l’efficacité des activités sanitaires financées par le gouvernement américain et les ONG sur le terrain au Sénégal, l’un des participants au voyage d’apprentissage du Congrès a fait la remarque suivante :
« Le voyage du Congrès nous a permis de disposer d’informations précieuses sur les défis uniques que l’on rencontre si l’on veut toucher les communautés au Sénégal et dans les zones rurales de l’Afrique, et de découvrir le rôle essentiel que jouent World Vision et les autres partenaires de la mise en œuvre pour aider l’aide américaine et les initiatives de développement à toucher les populations les plus dans le besoin ».
« Cela a été un plaisir pour le Global Poverty Project de travailler avec World Vision en vue de l’accueil d’une délégation de membres du personnel du congrès au Sénégal. La visite de ménages et l’observation de première main de l’impact de l’argent des contribuables américains nous ont aidées à constater le rôle important que joue notre pays dans le monde. L’aide étrangère est vitale, et au cours de ce voyage, nous avons vu les changements que ces dollars américains apportaient dans ces communautés et ces vies. Rencontrer des personnes dont les vies sont transformées par l’aide extérieure américaine est une expérience inoubliable », a affirmé Judith Rowland, directrice du département Politique et plaidoyer américain du Global Poverty Project alors que le voyage touchait à sa fin.

Plus d’informations et demandes d’interviews :
Contact
Alexandre Gassama
Communications Intern Intern_communication_seno@wvi.org - 76 644 41 62 World Vision Sénégal
www.wvi.org/fr/senegal
Facebook WorldVisionSenegal –Twitter @WorldVisionSN

  
Lundi 8 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :